webleads-tracker

News

Compagnie générale des établissements MICHELIN : Information financière au 30 septembre 2014

Par Marie Cartigny | Le 23/10/2014 à 10:07

Michelin annonce des ventes nettes de 14,6 milliards d’€ et des volumes en hausse de 1% à fin septembre 2014.


Poursuite du ralentissement des marchés observé depuis le 2ème trimestre :

– Ralentissement de la demande en Europe, en particulier en Poids lourd,

– Contraction en première monte dans les nouveaux marchés, à l’exception de la Chine,

– Maintien d’une croissance solide en Amérique du Nord.

Volume de ventes en progression de 1 % à fin septembre, traduisant :

– La bonne résistance des parts de marché à la marque MICHELIN en Tourisme camionnette et Poids lourd,

– La croissance des activités de Génie Civil Première monte et Infrastructure qui atténue la poursuite du déstockage des pneus miniers.

Effet prix-mix de – 2 % :

– Application des clauses contractuelles d’indexation et repositionnements de prix, dans un contexte de coûts de matières premières en baisse,

– Effet Mix favorable grâce à la poursuite de la stratégie premium.

Parités de change défavorables sur 9 mois, qui s’inversent en septembre.

Perspectives pour 2014

Dans un environnement mondial marqué par des incertitudes macroéconomiques et des difficultés géopolitiques, la demande de pneumatiques Tourisme camionnette et Poids lourd devrait rester porteuse en Amérique du Nord et en Chine, et stable en Europe. Dans les autres nouveaux marchés le ralentissement observé, en particulier en première monte, devrait se poursuivre, l’activité de remplacement devrait rester dynamique en Tourisme camionnette et en léger retrait en Poids lourd.

Dans ce contexte, Michelin ramène sa perspective de croissance des volumes, en ligne avec les marchés, à l’intérieur d’une fourchette de 1 % à 2 % pour l’ensemble de l’année. Les ventes, en tonnage, de pneus de spécialité devraient être proches de celles de 2013, avec un effet de base favorable au 4ème trimestre pour les pneus miniers.

Sur le dernier trimestre de 2014, en réponse à l’évolution des marchés, Michelin devrait ajuster le pilotage de ses coûts, tout en bénéficiant de parités plus favorables. Le plan de compétitivité du Groupe, avec 169 millions d’€ d’économies sur 9 mois, témoigne de l’efficience industrielle. Le Groupe confirme son objectif d’un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en croissance hors effets devises.

Michelin confirme également son objectif d’une rentabilité des capitaux employés supérieure à 11 % et d’une génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 500 millions d’€. Le programme d’investissements est maintenu autour de 2 milliards d’€ en 2014 et sera revu à la baisse pour 2015 et 2016.

Site internet : http://www.michelin.com

 



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !