webleads-tracker

News

Les contrats Auvergne + de 3ème génération sont lancés !

Par Marie Cartigny | Le 18/09/2015 à 09:34

Depuis mardi 8 septembre 2015, les contrats Auvergne + ont été signé à la Communauté de commune Loire Semène. L’Yssingelais va bénéficier de 4,2 millions d’euros pour soutenir 66 projets notamment pour le développement des usages du numérique.


Il y a intérêt à se dépêcher de signer les contrats avant octobre 2015, car il s’appliqueront tels qu’ils auront été signés avant la fusion des Régions », a prévenu René Souchon, président du Conseil régional d’Auvergne, lors du lancement des contrats Auvergne+, de 3ème génération.
D’une durée de 3 années, les nouveaux contrats Auvergne + permettent d’assurer le financement de projets des territoires et l’ingénierie associée. Ils s’inscrivent au croisement des stratégies locales de développement et des orientations du SRADDT- Schéma régional d’aménagement et de développement durable des territoires. Disponibles à partir de 2015, ils vont mobiliser notamment 63 millions d’euros de fonds « Leader » (ce montant est doublé), sur des projets structurants pour le territoire. Si l’on ajoute les fonds européens aux contrats Auvergne+, environ 200 millions d’euros vont être mobilisés en faveur de l’Auvergne.
Ces nouveaux contrats prendront aussi en considération les évolutions possibles des périmètres des collectivités et de leurs compétences. Il en ira de même des engagements de la Région et des Conseils généraux à propos du déploiement du très haut débit. Autre point souhaité : l’amplification d’une action en matière de transition énergétique et écologique, afin de s’engager dans l’excellence environnementale. la nouvelle politique territoriale contractuelle.

La région de Brioude a reçu 10,8 millions d’euros, celle d’Yssingeaux 17,2 millions d’euros et le Puy 16,7 millions. En ce mois de septembre 2015, la troisième génération de contrats 2015-2018 est lancée avec une signature au siège de la Communauté de communes Loire Semène, le mardi 8 septembre 2015. L’attractivité, l’ambition numérique et la transition énergétique et écologique sont les bases de cette contractualisation. Cette initiative a aussi pour but de rapprocher les stratégies locales et régionales.

Source : http://www.zoomdici.fr



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !