webleads-tracker

News

NEURONAX : une molécule réparatrice mise au point en Auvergne

Par Marie Cartigny | Le 24/03/2014 à 10:22

La société de biotechnologie Neuronax , créée en 2003 et dirigée par Stéphane Gobron, biologiste moléculaire, a son siège social au Biopôle Clermont-Limagne à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme). La start-up est spécialisée dans le développement de candidats-médicaments pour le traitement d’affections du cerveau et de la moelle épinière.


Récemment, Neuronax a mis au point dans son laboratoire de la Faculté de médecine de Clermont-Ferrand, une molécule réparatrice des tissus nerveux. Le NX 210, molécule brevetée, stimule la repousse des fibres nerveuses et active les reconnexions entre les neurones d’une moelle épinière lésée. La molécule représente un traitement porteur d’espoir pour les handicapés moteurs.

Les tests concluants ont d’abord porté sur des neurones en culture, puis sur des rats. L’étape suivante sera de tester la molécule sur des patients. C’est ainsi qu’un essai clinique aura lieu en 2014 à Clermont-Ferrand et dans trois autres centres en France. Pour ce test clinique, le lot de molécules sera produit en Auvergne. Le coût du financement s’élève à 1 M€. Plusieurs partenaires soutiennent le projet, dont la Région Auvergne qui a attribué une enveloppe de 51.500 € dans le cadre du Fonds d’Investissement Auvergne Durable (FIAD). Un financement participatif a également permis de récolter des fonds.

Pour en savoir plus : http://www.busi.fr/actus.php



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !