webleads-tracker

News

Nouveau Président et bilan du Centre d’Information sur la Prévention des Difficultés des Entreprises (CIP)

Par Marie Cartigny | Le 23/02/2015 à 13:06

Philippe MANIEL, élu Président du CIP du Puy-de-Dôme pour deux ans lors de l’assemblée générale du 4 décembre 2014. Il a succédé à Benoît CHALUFOUR qui a exercé cette fonction durant 4 ans. C’est le moment de faire le bilan de l’activité 2014 du CIP du Puy-de-Dôme.


Bilan quantitatif

Durant l’année 2014, 21 sessions des « Entretiens du Jeudi » ont été proposées :

– 13 se sont tenues ; 6 à l’Ordre des Avocats et 7 à l’Ordre des Experts-Comptables,

– 7 ont été annulées en raison de l’absence de demande rendez-vous ou de l’annulation de ce dernier par les chefs d’entreprise.

En 2014, lors des 13 sessions organisées :

– 21 artisans, commerçants ou dirigeants de TPE/PME ont été conseillés et orientés ;

– 16 au premier semestre ;

– 5 au second semestre ;

Bilan qualitatif

La très grande majorité des entrepreneurs rencontrés sont des commerçants et des artisans.

L’origine des difficultés financières est majoritairement liée à des baisses d’activité, mais pas uniquement (cas d’un investissement trop important, difficultés de santé du dirigeant, suppression d’une subvention pour une association, …).

Dans la majorité des cas, les chefs d’entreprise viennent rencontrer le CIP alors que leur situation n’est pas « désespérée » et qu’il est possible de trouver une solution (environ 60% des cas). Dans certains cas, l’entreprise est confrontée à de telles difficultés que les membres du CIP présentent de manière précise les procédures devant le Tribunal de Commerce (environ 40% des cas), sans que cela soit nécessairement pour aller vers un dépôt de bilan.

Bilan des membres du CIP du Puy-de-Dôme

Ce dispositif est utile car il :

  • offre une information pluridisciplinaire aux chefs d’entreprise,
  • donne aux dirigeants la possibilité de mieux cerner les difficultés qu’ils rencontrent et leur origine,
  • permet aux chefs d’entreprise d’échanger sur leurs difficultés dans un contexte de confiance, généré par l’anonymat et la confidentialité, qui est garantie et ainsi de rompre son isolement,
  • dédramatise le recours aux différentes procédures existantes devant le tribunal de commerce pour sauver une entreprise,
  • informe le chefs d’entreprise sur des dispositifs qu’il ne connait pas [Commission des Chefs de Services Financiers, Médiation du Crédit, Médiation Inter-entreprises, Commissaires au redressement productif, services existants au sein des organismes consulaires, …]

A quel moment s’orienter vers le CIP :

Il est important d’anticiper et de saisir le CIP dès l’apparition des premières difficultés :

– difficultés à honorer les factures d’un fournisseur,

– échéances fiscales qui ne sont pas certaines d’être honorées,

– difficultés à régler la paye des salariés,

– « tensions » avec les financeurs de l’entreprise.

Projets 2015

Renforcement de la communication du CIP du Puy-de-Dôme pour qu’il soit mieux connu des chefs d’entreprise :

1. Nouvelle diffusion d’un flyer à mettre à la disposition des chefs d’entreprise par le biais des partenaires (URSSAF, RSI, experts-comptables, avocats, organismes consulaires).

2. Proposition au membres du CIP de l’organisation avec eux d’événements destinés à informer les chefs d’entreprise sur la question des difficultés d’entreprise et la prévention.

3. Demander aux partenaires de relayer une communication à destination des entreprises via leurs propres outils ou partenariats.

Site internet : http://www.cip-national.fr/

 

 

 



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !