webleads-tracker

News

Palmarès « Pavillon Bleu » 2015 : un cinquième site labellisé en Auvergne

Par Marie Cartigny | Le 20/05/2015 à 09:03

Parmi les 396 sites de baignade distingués en France par le label « Pavillon Bleu », 5 plages auvergnates vont hisser cet été le fameux drapeau azur et blanc : Vieure (03), le Lac du Bouchet (43), Aydat (63) et La Tour d’Auvergne (63) déjà labellisés en 2014, sont rejoints en 2015 par Lastioulles dans le Cantal.


La conférence de presse nationale d’annonce du palmarès « Pavillon Bleu » 2015 s’est tenue ce 19 mai à Saint-Nazaire, à l’occasion des 30 ans du label. Symbole d’une qualité environnementale exemplaire, l’écolabel « Pavillon Bleu » est une référence dans les domaines du tourisme, de l’environnement et du développement durable. Il véhicule en effet une image favorable et dynamique auprès des résidents et visiteurs. Il favorise aussi la prise de conscience d’une richesse à préserver : l’eau. Réel facteur d’attractivité touristique et ressource pour de nombreuses activités de loisirs, elle peut déterminer le choix d’une destination, surtout pour les familles. En Auvergne où l’eau est très présente, la baignade est une des attentes fortes des clientèles françaises et étrangères.

Des sites de baignade distingués par ce label international sont un marqueur positif, notamment auprès de la clientèle nord-européenne et représentent un indice de qualité touristique et environnementale.

C’est pourquoi, le Conseil régional d’Auvergne, dans son Schéma Régional du Tourisme 2011-2015, a choisi d’aider à la qualification des sites de baignade en accompagnant techniquement et financièrement 9 communes sélectionnées vers l’obtention du label « Pavillon Bleu ». Une politique qui porte ses fruits avec les 5 sites que comptera donc l’Auvergne en 2015.

* En 2015, le label « Pavillon bleu » distingue 396 plages dans 166 communes de France, et plus de 4000 plages et ports de plaisance dans 49 pays au monde.

Site internet : http://www.auvergne-tourisme.info/



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !