webleads-tracker

News

Premières difficultés : La Région aide les PME

Par Marie Cartigny | Le 09/07/2014 à 10:50

Dans le cadre de sa politique de développement économique, la Région Auvergne a mis en place Urgence PME, un dispositif made in Auvergne qui apporte aux entreprises un outil d’information permettant de connaître les procédures, aides financières et conseils dont elles peuvent bénéficier.


L’enjeu du dispositif « Urgence PME » est de donner aux chefs d’entreprises, avec une grande réactivité, tous les moyens pour qu’ils puissent prendre les bonnes décisions et sauver leurs entreprises et les emplois rattachés, dans une période difficile où ils sont confrontés à une situation délicate, à des difficultés économiques significatives.

Le service est entièrement gratuit pour les entreprises, grâce à la prise en compte intégrale de son coût par la Région Auvergne et l’État. L’opération est portée par la CCI Auvergne. Depuis le démarrage du dispositif en septembre 2013, près d’une cinquantaine de PME de 10 à 100 salariés a pu en bénéficier. L’accompagnement est constitué d’une analyse poussée réalisée par un cabinet spécialisé sur les plans financiers, économiques et opérationnels, et de recommandations sur les mesures d’urgence prioritaires à envisager, à court terme.

Le choix a été fait de distinguer 2 phases : la phase préventive et la phase curative. En phase préventive (avant la cessation de paiement), Urgence PME vient aider l’entreprise quand elle connaît ses premières difficultés, mais qu’elles paraissent surmontables par l’équipe en place en mobilisant certaines procédures et en prenant les bonnes décisions. En phase curative (après la cessation de paiement), l’entreprise a déjà passé la zone rouge, mais pour autant tout n’est pas perdu s’il est démontré que l’entreprise est raisonnablement viable.

Pour chacune de ces phases, les accompagnements financiers et conseils sont présentés aux chefs d’entreprises :

  • Le Fonds de restructuration de la région Auvergne permettant d’attribuer des aides aux conseils et des aides à la trésorerie,
  • Les dispositifs de chômage partiel,
  • Les aides à la formation (aide nationale, locale)

Source : http://www.auvergne.fr

 



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !