webleads-tracker

Tourisme, restauration

Notre coin d’Italie a ouvert ses portes à Montaigu-le-Blin pour venir compléter le gîte de Johannes Spettjens.

Notre coin d’Italie a ouvert ses portes à Montaigu-le-Blin pour venir compléter le gîte de Johannes Spettjens.

Johannes Spettjens est un entrepreneur de nature qui a créé un restaurant en avril 2014 avec l’aide de sa femme. Il possédait déjà une société aux Pays-Bas ainsi qu’une salle de réception à Montaigu-le-Blin et c’est grâce à son expérience qu’il a pu donner naissance à Notre coin d’Italie, un restaurant italien.


D’une soixantaine d’années et d’origine hollandaise, Johannes Spettjens, est entrepreneur depuis environ 25 ans. Il a créé sa première société, Convenient, aux Pays-Bas, qui propose des logiciels informatiques pour les médecins. Cette  entreprise embauche 70 salariés et propose ses services au niveau national. Johannes a donc vu son projet s’accroître jusqu’à devenir réellement importante dans son domaine.

Cela fait une vingtaine d’années que Johannes Spettjens et sa femme sont arrivés en France. A l’été 2006, ils ont eu l’occasion de racheter un gîte à Montaigu-le-Blin et ont saisi cette l’opportunité. Ils accueillent dans la salle de réception des mariages et des enterrements, et ont trois chambres dans le gîte.

Mais depuis le 12 avril 2014, Johannes Spettjens a décidé de donner un nouveau élan à son gîte et ouvert dans ce but un restaurant de spécialités italiennes : Notre coin d’Italie. Il a décidé de créer son entreprise pour « faire plus d’activité à Montaigu-le-Blin et car il n’y a pas beaucoup de restaurants italiens aux alentours ».

14 mois de travaux avant de pouvoir accueillir les premiers clients

Le restaurant propose des spécialités italiennes avec un chef qui est d’origine italienne. Johannes a six employés qui s’occupent du restaurant et un qui s’occupe de la propreté du gîte. Il a également un gérant pour le restaurant. Il possédait déjà un restaurant français et aime beaucoup la cuisine italienne, ce pourquoi il a décidé de se lancer dans ce domaine.

« Il était évident pour nous qu’il fallait ouvrir un restaurant  avec le gîte et un local libre à côté de notre salle de réception a été l’opportunité pour nous de mener à bien notre projet ». Johannes et sa femme ont remis à neuf tout un bâtiment pour créer leur restaurant, ce qui leur a pris environ 14 mois avant de pouvoir accueillir leurs premiers clients.

Notre entrepreneur a un site internet ainsi qu’une page Facebook qui font la promotion de son entreprise. Il a également été quelques fois sur le journal et a distribué des flyers pour se faire connaître à l’ouverture de son restaurant.

Johannes Steetjens est donc un vrai entrepreneur, qui connaît et qui aime son métier. « Le métier de chef d’entreprise s’est révélé être plus difficile que ce que je pensais au début. Mais c’est avant tout un beau métier. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !