webleads-tracker

A la Une

Observatoire Covid-19 | Situation économique en mai 2021

Observatoire Covid-19 | Situation économique en mai 2021

En analysant les réponses de 114 dirigeants d’entreprises, membres élus des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes, à une enquête sur les conséquences économiques de la crise Covid-19, l’Observatoire économique dresse un bilan de la situation économique au printemps 2021. 41 dirigent une entreprise industrielle, 43 sont des prestataires de services et 30 des commerçants. L’enquête a été menée du 3 au 11 mai 2021.


Créé par les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes, avec le Medef et la CPME régionaux, l’Observatoire Covid-19 produit des enquêtes afin de caractériser la situation des entreprises régionales et d’exprimer leurs besoins. Cette 10e enquête offre un panorama début mai.

En avril 2021, mois marqué par le 3e confinement, l’économie reste à deux vitesses : par rapport à avril 2020, mois du 1er confinement, 57 % des entreprises sont en hausse de chiffre d’affaires (10% se disent en suractivité) alors que 41 % sont sans activité ou en baisse.

Les freins au développement des entreprises sont plus prégnants : 54 % des entreprises sont fortement touchées par des hausses de prix sur les matières premières, dont la quasi-totalité des entreprises industrielles, 23 % sont fortement touchées par des problèmes d’approvisionnement (+ 10 points en deux mois) et 41 % sont fortement touchées par des difficultés de recrutement (+ 20 points en deux mois).

Début mai, l’appréciation sur la situation économique générale évolue positivement : 57 % des entreprises se disent plutôt optimistes (+ 19 points en 2 mois).

D’ici fin juin, 35 % des entreprises ne devraient plus être impactées par la crise sanitaire, soit qu’elles ne l’aient jamais été, soit qu’elles soient tirées d’affaire. Par ailleurs, une large majorité des entreprises se prononce pour une prolongation des aides jusqu’à la fin d’année en ciblant toutefois ce soutien sur celles qui sont les plus en difficultés.

Pour favoriser la sortie de crise, plusieurs entreprises appellent dans leurs commentaires spontanés à une accélération de la vaccination, certaines suggérant un rôle plus important donné à la Médecine du travail pour ce faire.

Pour Philippe GUERAND, Président de la CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes : « L’économie reste à deux vitesses mais les mesures progressives de retour à une activité normale et l’accélération de la vaccination sont les deux éléments majeurs qui vont changer la donne et permettre aux entreprises de renouer avec la confiance et la croissance »

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !