webleads-tracker

Autres conseils

OpenTURNS a 10 ans : Phimeca dresse un bilan lors d’une journée spéciale le 24 septembre 2015 à Chatou (78)

OpenTURNS a 10 ans : Phimeca dresse un bilan lors d’une journée spéciale le 24 septembre 2015 à Chatou (78)

Il y a tout juste 10 ans, Phimeca, EADS (Airbus Group) et EDF R&D faisaient le pari du partenariat et de la mutualisation pour le développement d’une plateforme de modélisation et propagation des incertitudes : OpenTURNS. Ce partenariat, récemment élargi avec l’arrivée d’IMACS en 2014, a permis de nombreuses retombées pour les 3 acteurs ayant lancé l’aventure. Il est temps aujourd’hui de faire le point sur la place d’OpenTURNS, les besoins et attentes des ingénieurs et les axes de recherche actuels. Le Journal de l’éco s’est entretenu avec Thierry Yalamas, Directeur Général de Phimeca.


Phimeca Engineering, une PME auvergnate au service de l’Ingénierie Robuste

Phimeca Engineering valorise et diffuse des méthodes innovantes d’analyse de fiabilité des structures mécaniques. La société, créée en 2001 en Auvergne par Maurice Pendola et Maurice Lemaire, deux chercheurs renommés, propose des solutions pour améliorer la robustesse des structures existantes chez ses clients tels que Total, Technip, EDF, Michelin ou la DCNS. Ce travail se fait aussi bien en amont, avec la prise en compte des incertitudes sur les paramètres d’entrée du calcul lors de la conception de nouveaux produits ou structures, qu’en aval lors de la réévaluation de durée de vie de structures existantes.

Phimeca Engineering s’appuie sur une utilisation avancée de logiciels existants (Ansys, Abaqus, Nastran, LS-Dyna, Code_Aster) pour justifier le dimensionnement de pièces mécaniques ou mettre en place des chaines de calculs ad-hoc, et développe en complément ses propres méthodes en interne ou avec des partenaires. Phimeca Engineering travaille depuis longtemps avec les bureaux d’étude et les industriels de la région Auvergne, dont Michelin.

OpenTURNS : Une plateforme de modélisation et de propagation des incertitudes

Au-delà de son activité de service pour l’évaluation de la tenue de structures mécaniques, Phimeca Engineering co-developpe depuis 10 ans avec Airbus et EDF R&D la plateforme OpenTURNS qui vise à prendre en compte les incertitudes dans la simulation numérique.

De plus Phimeca développe et commercialise PhimecaSoft®, un outil industriel doté d’une interface graphique conviviale, pour faciliter l’usage des méthodes inclus dans OpenTURNS.

Comme l’explique Thierry Yalamas : « La prise en compte des variabilités sur les paramètres d’entrée d’un calcul peut s’appliquer, dans bien d’autres domaines que la mécanique, par exemple en matière d’incertitudes météorologiques dans le cadre de dispersion de polluants dans l’atmosphère. Les conditions de vents et de températures sont confrontées à des incertitudes qui vont permettre de construire des modèles que l’on va pouvoir évaluer et simuler par calcul sur ordinateur. Nous avons également mené un travail avec le groupe Orange consistant à analyser les risques pour les femmes enceintes et les bébés lors d’une exposition aux ondes des téléphones portables. Le but étant d’évaluer un niveau de risque réaliste par rapport à l’usage qui est fait par les personnes dans leur vie de tous les jours. Selon le problème ou la physique que l’on regarde, les incertitudes ne sont pas de même nature. »

Le 24 septembre, retour sur dix ans de partenariat

C’est à l’Université de groupe EDF à Chatou, dans les Yvelines, que se tiendra le 24 septembre 2015 une journée visant à dresser un bilan d’étape sur le projet OpenTURNS. Les partenaires historiques évalueront les retombées du développement d’OpenTURNS pour les 3 partenaires. Des acteurs externes au partenariat apporteront leur regard sur le projet. Les besoins et les attentes des décideurs et des ingénieurs pour la prise en compte de l’incertain seront détaillés et enfin un bilan sera établi sur les axes de recherche actuels.

Parmi les intervenants de cette journée, nous pouvons noter EDF, Airbus Group, Phimeca, IMACS, IRT SystemX mais aussi le Groupe Michelin qui fera part des enjeux industriels autour d’OpenTURNS. Les axes de recherches et les enjeux académiques seront débattus par des représentants de l’université Paul Sabatier et de Paris 7, sans oublier l’IFMA, partenaire historique de Phimeca Engineering et précurseur des approches fiabilistes basées sur la simulation. La journée s’achèvera sur une table ronde.

Phimeca Engineering s’impose comme le seul acteur français par la prise en compte des incertitudes dans la simulation numérique. Ses travaux ont des retombées considérables pour des industries de pointe telles qu’Airbus / EADS : simulation de problèmes thermiques sur les avions, résolution de problèmes de chargement avec les répartitions de charge du fret aérien, mais aussi très prochainement les nouveaux programmes d’Ariane 6. Pour un groupe comme EDF, les études de Phimeca Engineering permettent une analyse des risques dans le fonctionnement d’une centrale de production d’électricité ou la gestion d’un réseau. Autant de domaines qui ont un impact direct et fondamental sur notre économie.

phimeca_1



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !