webleads-tracker

Tech & Innovation

Orange | Lancement du réseau 5G à Clermont-Ferrand

Orange | Lancement du réseau 5G à Clermont-Ferrand

Orange annonce le lancement de son réseau 5G dans 15 communes françaises, dès le 3 décembre 2020, dont Nice, Marseille, Le Mans, Angers et Clermont Ferrand. D’ici la fin de l’année, plus de 160 communes seront couvertes en 5G. Dans la métropole clermontoise, dès le 3 décembre, la 5G Orange sera aussi disponible dans les communes de Chamalières, Aubière et Beaumont.


Ce lancement 5G en 3,5 GHz apporte des débits jusqu’à 3 à 4 fois plus rapides que la 4G pour répondre à l’évolution des besoins des clients. Seules les fréquences 3,5GHz permettent une véritable expérience 5G.

Orange remplit ainsi son rôle d’opérateur leader en accompagnant au mieux l’évolution des modes de consommation des Français, leur permettant de bénéficier de la meilleure qualité de réseau possible, même dans les zones les plus denses. En contribuant à la digitalisation des entreprises françaises, la 5G sera aussi un puissant levier de compétitivité grâce, entre autres, aux objets connectés et à l’intelligence artificielle.

Stéphane Richard, Président directeur Général du Groupe, a déclaré : « Cette nouvelle technologie est une innovation de rupture qui permettra à tous nos clients, les particuliers comme les entreprises, de profiter d’une qualité de service inédite et de développer de nouveaux usages. Le déploiement se fera de manière progressive et dans un dialogue constructif avec l’ensemble des collectivités locales, en parallèle de nos efforts pour élargir la couverture du territoire français en 4G. En tant qu’opérateur responsable, Orange a à cœur d’offrir le meilleur à ses clients pour répondre à leurs besoins croissants en matière de connectivité, grâce à une technologie plus performante mais aussi plus efficace d’un point de vue énergétique. »

Le 1er octobre dernier, Orange avait obtenu, lors des enchères, la plus grande part des blocs de fréquences en jeu, avec 90 MHz de spectre. Ce déploiement se concentre majoritairement sur ces nouvelles fréquences 3.5GHz et pourra être complété par l’utilisation de fréquences 2.1 GHz.

L’opérateur a choisi de couvrir dans un premier temps les zones déjà fortement sollicitées afin d’éviter tout risque de saturation. En effet, entre septembre 2019 et septembre 2020, les usages data sur le parc Orange et Sosh ont augmenté de 40% entrainant un risque de saturation des réseaux actuels d’ici 2022. C’est pourquoi l’utilisation de ces nouvelles fréquences 5G est, selon Orange, la meilleure réponse pour l’avenir. Par ailleurs, Orange permet à ses clients de continuer à bénéficier du meilleur réseau mobile selon l’Arcep en 2019.

L’opérateur poursuit ses efforts en parallèle dans le déploiement de la 4G, avec un objectif de basculer 100% des sites Orange en 4G d’ici la fin de l’année 2020.

La 5G est la 1ère norme mobile qui intègre dans son design l’optimisation de la consommation énergétique. Un élément-clé de cette plus grande efficacité est que les antennes s’activent uniquement à la demande, c’est-à-dire qu’elles ne transmettent que dans la direction des terminaux qui en ont besoin, et seulement au moment où ils en ont besoin. En réduisant la diffusion des signaux vers l’essentiel, le réseau 5G est plus efficace énergétiquement que la 4G : il permet d’absorber beaucoup plus de trafic de données tout en maitrisant la consommation énergétique.

La 5G devient également un atout pour la transition énergétique en favorisant l’avènement de l’IoT : elle ouvre la voie à une gestion plus intelligente et une optimisation des ressources dans le foyer, dans les villes, dans l’industrie et même dans la gestion agricole.

La norme 5G a intégré nativement des exigences de sécurité plus élevées que pour les générations précédentes, notamment sur le chiffrement des communications radio entre l’antenne et le cœur de réseaux.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !