webleads-tracker

Société

Parcoursup 2021 | Quelles sont les filières à succès ?

Parcoursup 2021 | Quelles sont les filières à succès ?

Depuis qu’elles ne sélectionnent plus sur concours, les écoles de soins infirmiers sont la formation la plus demandée sur la plateforme d’orientation Parcoursup. Bien qu’elle ait mis en avant les difficultés du métier de soignant, la crise sanitaire n’a pas éloigné les jeunes des soins infirmiers, bien au contraire. D’autres formations restent très populaires auprès des futurs bacheliers.


La crise sanitaire aurait-elle suscité des vocations ? Malgré la crise sanitaire année ne déroge pas à la règle. Près de 10 % des inscrits ont demandé à intégrer un des instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI). Cette filière semble donc toujours attractive et ce malgré la pandémie de coronavirus et la pression actuelle sur les hôpitaux

 

Une formation de plus en plus demandée

Les formations du secteur sanitaire et social sont toujours aussi populaires, comme le montre le boom des vœux en formation en soins infirmiers. La demande a augmenté de 13 % cette année, elle représente 612.007 vœux. Depuis la suppression des concours d’entrée en 2019, l’attractivité des écoles de soins infirmiers s’est vue renforcée. Forts de ce constat, le gouvernement et les régions ont lancé un plan d’augmentation de places. Les parcours spécifiques accès santé (Pass) continuent également à attirer, avec 8,4 % des vœux exprimés, ainsi que les diplômes d’Etat du domaine sanitaire et social (6 %)

 

D’autres filières très populaires

En plus des écoles de soins infirmiers, bon nombres de formations sont très demandées par les futurs étudiants. La licence de droit reste plébiscitée avec 242.275 vœux. Elle est suivie par le BTS management commercial opérationnel (205.860 vœux), le DUT techniques de commercialisation (173.217 vœux) et le DUT gestion des entreprises et des administrations (161.763 vœux).

Les lycéens sont de plus en plus nombreux à postuler pour des formations enseignées en dehors de leur académie de résidence. Ils sont cette année 69%, pour 66% l’année précédente.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !