webleads-tracker

Services aux entreprises

PERFECT MEMORY, start up du Nouveau Monde

PERFECT MEMORY, start up du Nouveau Monde

Créée en 2008 par Steny Solitude, PERFECT MEMORY est une entreprise qui évolue dans l’univers du Web 3.0 et, notamment, dans celui de la sémantique appliquée au Big Data.
Perfect Memory fait partie des 8 starts up auvergnates sélectionnées pour représenter l’Auvergne au salon mondial du high-tech, à Las Vegas en janvier 2015


Naissance d’une star up

Né en 1970 à Saint Claude en Guadeloupe, Steny Solitude a grandi dans les quartiers populaires défavorisés de la banlieue lyonnaise tout en poursuivant brillamment ses études : bac C puis université et au bout, un emploi dans le département R&D de la société d’autoroute AREA. Il aurait pu s’en tenir là, mais sa soif d’apprendre le ramène sur les bancs de l’Université où il passe un diplôme d’ingénieur dans la filière Ingénierie des Industries Culturelles fondée par le Philosophe de la technique Bernard Stiegler. Recruté par la start-up Artsum, concepteur du premier système de parallèle antenne via réseau IP pour les chaines de télévision, il assure l’encadrement technique du projet R&D “Territoires Numériques”. Au court des 4 années qui suivent, il met au point deux dispositifs de création automatique de clips vidéo : une plateforme d’auto-interview à destination des chaines de télévision, et, avec le soutien de Texas Instruments, un caméscope sémantique connecté.

En 2008, il lance le projet Européen MediaMap et fonde la startup Perfect Memory qui propose la gestion, l’indexation et la valorisation des contenus multimédia en volume. Il a pour clients la RTBF (Radio télévision Belge Francophone) et Radio France. Son offre, particulièrement innovante, repose sur le développement d’une plate-forme logicielle sémantique unique qui permet de gérer, d’indexer et de monétiser des contenus multimédias en grands volumes afin de les transformer en Connaissance.

Philippe Gouspillou, ingenieur Supelec a été le premier à rejoindre Perfect Memory où son expérience dans la création d’entreprise (relation avec les organismes publiques, gestion administrative, Business Plan) a été fort utile. Aymeric Brisse, ingenieur UTC est alors entré dans la société comme Directeur Technique et Guillaume Rachez, ingénieur, pour le suivi des clients, et le pilotage des projets collaboratifs.

Ils sont neuf collaborateurs aujourd’hui, dont la propre épouse de Steny Solitude, qui travaille sur un ambitieux programme de recherche Sorbonne/UTC portant sur les dispositifs de narration.

Plongée dans l’univers du Web 3.0 de Perfect Memory

Le Web sémantique est un système qui permet aux machines de « comprendre » et de répondre aux demandes complexes de l’homme en fonction du sens de ses demandes. Une telle « compréhension » exige que les sources d’informations pertinentes aient été sémantiquement structurées au préalable. « Nous avons développé une expertise de haut niveau dans le traitement et la sémantisation des contenus. : gestion de très grands volumes de données multimédia, interface graphique pour la navigation dans les corpus de données, gestion de la production collaborative de connaissance (internet travaille pour vous).”

« On constate que toutes les organisations possèdent un ensemble hétéroclite de bases d’information multimédia, et ont besoin d’un outil pour transformer ces informations en base sémantique. Ces besoins sont, sinon identiques, du moins comparables, et on constate dans chaque cas, que la plateforme de Perfect Memory est opérante. « 

« Chaque fois que des professionnels réfléchissent de manière créative sur une base d’information multimédia, ils pourraient avoir besoin du connecteur sémantique de Perfect Memory.”

Les métiers de Perfect Memory

Perfect Memory offre à ses clients une plateforme logicielle pour récolter, structurer, relier et enrichir le patrimoine numérique de l’entreprise. L’entreprise est alors à même d’exploiter le big data pour mieux connaître son marché, analyser l’information, construire des outils de management : fiche produit, rapport de veille, documentation interne, exploiter, valoriser et monétiser la connaissance. C’est ainsi que le définit Steny Solitude :

“Le capital immatériel des entreprises n’est plus seulement ses brevets et ses marques mais bien sa capacité à capitaliser la connaissance nécessaire à son développement au travers des réseaux de collaboration dont le degré de proximité avec son activité peut être très faible. »

“La cartographie et la mémoire apparaissent comme les outils indispensables d’un monde : plus petit mais plus complexe, aux savoirs diffusés mais foisonnants, disposant d’un champs des possibles infini mais inextricable. Créer et inventer sont quelques moyens pour contribuer à répondre à ce défi moderne.”

Demain est déjà là

Avec pour objectif de devenir l’un des leaders mondiaux du web sémantique d’ici deux à trois ans, Perfect Memory a levé en Juin 2013,  600 000€ auprès de SOFIMAC Partners afin de poursuivre ses développements, maintenir et sécuriser son avance technologique, transformer ses premiers projets et développer sa visibilité.

Aujourd’hui, la société consolide son développement dans un partenariat avec l’ accélérateur de Startup B2B AXELEO ce qui lui permet de travailler l’approche marketing et commerciale de terrain, en l’absence d’un directeur commercial : « La difficulté de la startup est de parvenir à pénétrer son marché alors qu’elle n’est pas encore assez connue, que son offre est nouvelle et que la politique commerciale n’est pas stabilisée. (Facebook a perdu des dizaines de millions de dollars avant de trouver un modèle économique). Le recrutement d’un directeur commercial pendant cette phase instable est quasiment toujours voué à l’échec, s’il ne s’agit pas d’un profil qui mixe compétence commerciale.”

Un risque qui existe en dépit de la reconnaissance dont bénéficie Perfect Memory : Prix Emerging Leader du Do Tank Echelle Humaine en 2012 ; depuis 2013, Perfect Memory est recensée à San Francisco parmi les 10 meilleures startups sémantiques : Perfect Memory est nommé aux cotés de la RTBF pour l’IBC Award à Amsterdam en 2013 ; sélection par le Conseil Régional d’Auvergne pour la représenter avec 7 autres start-up régionales au salon mondial du high-tech, à Las Vegas en janvier 2015

L’Auvergne, une région qui soutient l’innovation

Perfect Memory s’est installé à Clermont-Ferrand en 2012 « pour rejoindre un territoire plus favorable aux startups des TIC en termes d’infrastructure, d’accès au financement et d’environnement d’échange.  Nous avons levé des fonds auprès de Sofimac Partners, nous avons trouvé les locaux qui nous convenaient à un prix très raisonnable. Nous avons rejoint un réseau d’entrepreneur très dynamique, ouvert et ambitieux dès notre arrivée. Nous avons trouvé une volonté ferme de la région de favoriser l’éclosion de projet risqués mais à fort potentiel. »

Comme tout porteur de projet, les fondateurs de Perfect Memory ont été accompagnés par l’ARDE qui leur a permis de rejoindre les clusters TIC et Efficient Innovation d’Auvergne : «  L’ARDE a joué un rôle clef dans le déménagement de la société, en organisant un séminaire de deux jours pour nous faire découvrir la région, ses infrastructures professionnelles, culturelles, sa géographie et convaincre mon équipe initialement réticente à venir en Auvergne. Nous avons été aidés par la région pour recruter notre administrateur système et notre développeur Web 3.0. Nous avons trouvé une oreille attentive auprès de l’antenne régionale de la BPI qui a joué un rôle important dans notre labellisation BPI Club Excellence. »

Actuellement Perfect Memory coopère avec des partenaires auvergnats sur deux projets, concrétisant son ancrage territorial pour un développement mondial.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !