webleads-tracker

Société

Plus Grand Musée de France | Sauvegarder des œuvres d’art

Plus Grand Musée de France | Sauvegarder des œuvres d’art

La Fondation d’Entreprise Michelin est engagée au côté de de la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français depuis plusieurs années. Souhaitant valoriser le patrimoine les 2 Fondations ajoute 6 nouveaux sites pour Plus Grand Musée de France », relevant le nombre à 14. 


Une Fondation pour le patrimoine

Fondée en 2014, la Fondation d’Entreprise Michelin vise à la protection et la valorisation du patrimoine local à travers 2 objectifs : la mobilisation des collaborateurs du Groupe sur chaque territoire et l’augmentation de sa participation financière globale pour la remise en état des œuvres sélectionnées.

Participer à la sauvegarde du patrimoine de proximité autour des sites Michelin

Il y a plus de chefs-d’œuvre dispersés dans toute la France et accessibles à tous gratuitement que n’en conserve le Musée du Louvre ! L’ensemble de ses richesses d’art constituent la collection du « Plus Grand Musée de France ». Seulement une grande partie des œuvres restent méconnues ou peu protégées. Pour les mettre en lumière la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français a créé en 2013 le « Plus Grand Musée de France » sur la base de la gratuité.

Les salariés Michelin sont mis à contribution pour aider à sauvegarder une partie du patrimoine et auront jusqu’au 31 mars pour dénicher des œuvres et ainsi les préserver. Ils proposeront ensuite celles qui auront retenu leur attention. Le grand public peut aussi participer et signaler des œuvres dans les départements des sites Michelin via le #PGMFMichelin.

En avril 2022, les salariés du Groupe Michelin voteront en ligne afin de retenir 14 œuvres qui feront l’objet de restauration, une pour chacun des sites. La Fondation d’Entreprise Michelin, ainsi qu’un conservateur d’art prendront également part au vote. Elle attribuera ensuite un chèque de 8000€ à chaque site afin de permettre ces restaurations.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !