webleads-tracker

Société

Politique | Agnès Pannier-Runacher, Femme d’Influence Politique de l’année

Politique | Agnès Pannier-Runacher, Femme d’Influence Politique de l’année

A l’occasion de la 7ème édition du Prix de la Femme d’Influence, organisé par le club Génération Femmes d’Influence le lundi 14 décembre dernier, Agnès Pannier-Runacher, Minsitre déléguée chargée de l’Industrie, s’est vue remettre le Prix de la Femme d’Influence Politique de l’année.


Créé en 2010, le club Génération Femmes d’Influence rassemble des femmes exerçant dans des domaines très diversifiés : communication, finance, ressources humaines, professions libérales… Aujourd’hui, il compte près d’une centaine de membres, toutes « Femmes d’Influence ».

Pour cette année si particulière, le Prix de la Femme d’Influence visait à mettre en avant des femmes qui se sont illustrées dans la lutte contre la COVID-19 à travers des élans de solidarité et des engagements courageux dans chacune des catégories choisies – Politique, Économique, Culturelle, et « Coup de cœur ».

Nommée dans la catégorie politique aux côtés de quatre autres Femmes d’Influence, c’est Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a reçu le Prix de Femme d’Influence Politique de l’année.

A ses côtés étaient également nommées Jacinda Ardern, Première Minsitre de la Nouvelle-Zélande ; Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO ; Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès de la Ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants et Caroline Fiat, Députée LFI.

« Très honorée de recevoir le Prix de la Femme d’Influence Politique 2020 ! C’est un honneur, mais aussi une grande responsabilité. Celle d’être la porte-voix de celles que l’on n’entend pas, dont le travail est essentiel au pays, celles qui sont les 1ères victimes de la crise… », a déclaré Agnès Pannier-Runacher sur Twitter après l’évènement.

La Ministre avait accepté d’intervenir en tant que grand témoin à la Soirée de l’Eco 2020, en septembre dernier.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !