webleads-tracker

Société

Polydôme | Ouverture d’un méga centre de dépistage

Polydôme | Ouverture d’un méga centre de dépistage

Les fêtes de fin d’année ont entraîné une augmentation du nombre de personnes positives à la COVID-19. Le plan blanc est réactivé depuis le 15 décembre afin de préparer au mieux cette nouvelle vague. Pour améliorer le nombre de dépistages, ce lundi 17 janvier a eu lieu l’ouverture du méga centre de dépistage à Polydôme.


Le monde médical sous tension 

Alors que la France est au cœur de la crise de la Covid, le milieu hospitalier est toujours sous tension. Pour limiter le nombre croissant de personnes touchées par la COVID-19, les établissements de santé ont réactivé le plan blanc, entraînant de fait une déprogrammation de 10% d’opérations depuis le 13 décembre pour bénéficier davantage de lits de réanimations. Ces déprogrammations se font suivant les pathologies et n’entraînent en rien une dégradation de santé du patient.

Les hôpitaux continueront jusqu’au 31 janvier à interdire les visites pour les patients. Des exceptions sont tout de même à noter, pour les EHPAD et les unités de soins de longue durée (USLD). Suivant un avis médical un patient pourra avoir de la visite, les services de pédiatrie et obstétrique pourront continuer à recevoir des visites.

Ces dernières seront cependant encadrées entre 13h30 et 18h30 à raison d’une visite d’une heure par jour et par patient. Les personnes devront présenter un pass sanitaire en règle à l’accueil et un autotest sera effectué à l’entrée. Les gestes barrière et le port du masque restent en vigueur.

Ouverture d’un méga-centre de dépistage à Polydôme

Devant la propagation du virus et les files d’attentes interminables devant les centres de dépistages une politique de renforcement de tests va être mise en place. Le Polydôme est transformé en méga-centre de dépistage ce lundi 17 janvier. L’extension 3 lignes de tests sont ajoutées pour avoir un objectif de 4500 tests antigéniques par semaine.

La COVID-19 en chiffre 

Sur l’ensemble des personnes se faisant dépister, on compte en moyenne 25% de cas positifs. Ces dernières sont atteintes à 90% par le variant Omicron. La région AURA compté 775 lits de réanimation. Actuellement, 712 sont occupés, dont 381 sont occupés par des personnes atteintes par le virus et en particulier le variant Delta. Les personnes se trouvant en service de réanimation sont à 80% non vaccinées. Avec l’instauration du pass vaccinal demandant le rappel de la troisième dose, le CHU de Clermont-Ferrand fait 6000 vaccins par semaine.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !