webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

PolyDyam : conserver le savoir-faire français des essais industriels et automobiles !

PolyDyam : conserver le savoir-faire français des essais industriels et automobiles !
Pierre Dupasquier, président de PolyDyam, et Thierry Grossetête, directeur général.

Implantée à Issoire, PolyDyam propose aux entreprises industrielles, équipementiers automobiles et aéronautiques son expertise dans les essais industriels afin d’étudier le comportement des matériaux dans la dynamique automobile, l’aéronautique et la mobilité du futur. Pierre Dupasquier, président, et Thierry Grossetête, directeur général, reviennent, pour le Journal de l’éco, sur les ambitions de cette plateforme d’innovation technologique.


Dans le prolongement de l’association du même nom, PolyDyam a été créée en décembre 2010 à la suite d’un appel à projet de l’Etat : « Une étude de marché en 2008 a montré que les essais industriels de l’automobile avaient tendance à partir à l’étranger alors que toutes les compétences sont sur le territoire français. L’idée consistait à réunir les compétences et les équipements scientifiques afin de proposer une offre globale compétitive. Objectif : garder au maximum les essais et l’activité sur le territoire. », explique Thierry Grossetête, directeur général de PolyDyam.

Une vingtaine d’actionnaires tels que Dufournier Technologies, DrivTech, Sodemo, M.Technologies, MTS, Dôme Racing, American Trucks et Overscan, se sont mobilisés afin de constituer un capital initial de 320 000 €. Le projet a été soutenu par de nombreux partenaires institutionnels (Région Auvergne, Issoire Communauté, DGCIS), les laboratoires et les écoles (CNEP, IFMA, UBP, CTTM, LRCCP et ENSCCF), les entreprises (Valéo, Avril Solutions, NSE, Aliapur, Oreca), les circuits (GN CACEIPA) et les réseaux (Mov’eo, iD4car, Pôle véhicule du futur, Lyon Urban Truck & Bus, Automac, SNCP, Allizé Plasturgie, Institut Automobile du Mans et Transpolis IFSTTAR).

« Actuellement en Europe et en France en particulier, il y a beaucoup d’implication de la part des pouvoirs publics qu’ils soient régionaux ou nationaux sur des projets industriels ou sur des projets qui sont liés à l’emploi. PolyDyam a été labellisée Elastopôle et co-labellisée par Viaméca en 2008. Ces organismes disposent de compétences tout à fait réelles et avec qui nous entretenons des rapports extrêmement constructifs et professionnels puisqu’ils peuvent intervenir dans les besoins que nous détectons et nous pouvons, bien évidemment, avoir recours à leurs compétences. », ajoute Pierre Dupasquier, président de PolyDyam.

De l’idée à l’industrialisation

Véritable plateforme d’innovation technologique, PolyDyam s’est spécialisée dans les essais industriels afin d’étudier le comportement des matériaux dans de nombreux domaines d’activité : l’automobile, l’aéronautique, le bâtiment avec une orientation importante dans la mobilité du futur.
Les ingénieurs proposent leur expertise pour l’étude et le recyclage des matériaux (caoutchouc et polymères) afin de définir leur caractérisation, formulation, vieillissement et durabilité par le biais d’essais mécaniques, chimiques, climatiques ou dynamiques.
Les équipes de PolyDyam assurent également des études sur la liaison au sol et la dynamique du véhicule : simulation, essais sur pistes, banc de caractérisation, modélisation du pneu, châssis, amortisseurs et transmissions.

« L’activité R&D est la 1re offre permettant de proposer une expertise dans les matériaux, l’acoustique, la dynamique du véhicule ainsi que la conception de bases roulantes. Nous avons la capacité de nous adapter et de mutualiser nos compétences en fonction des besoins pour proposer une offre compétitive. Nous proposons de la prestation en personnels techniques pour répondre à des besoins spécifiques. Nous sommes à même d’apporter notre expertise sur les véhicules (comportement, acoustique) et trouver des solutions d’amélioration en réalisant  des essais de validation soit sur des bancs, soit en conditions réelles sur piste. », précise Thierry Grossetête.

Dans l’optique de dégager davantage de chiffre d’affaires, PolyDyam a développé une offre de formation « liaison au sol » et d’événementiels sur circuits.  La société a investi dans trois véhicules de démonstration équipés de télémétrie dernier cri afin de pouvoir effectuer le lien entre la théorie et la pratique.

Notre objectif est de devenir un acteur référent sur le territoire français voire international de la mutualisation de compétences dans le domaine des matériaux et de la liaison au sol

Pour Thierry Grossetête, 2014 est l’année de tous les déploiements : « Les perspectives sont de développer fortement l’activité R&D dans les domaines qui nous sont propres sachant que nous faisons de la recherche appliquée. Il s’agit vraiment de partir de l’idée jusqu’à l’industrialisation du produit. Nous avons également la volonté d’intégrer, dans notre atelier de 300 m2, une partie « équipements de bancs d’essais » pour caractériser les matériaux en conditions extrêmes ainsi qu’une partie « laboratoire ». Quand je suis arrivé en 2011, PolyDyam réalisait 126 000 € de chiffre d’affaires. En 2013, il a atteint les 301 000 €, un chiffre que nous prévoyons de doubler en 2014. »

Logo PolyDyam

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !