webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Pour APICIL, l’entreprise du futur devra être « agile »

Pour APICIL, l’entreprise du futur devra être « agile »

5ème groupe de protection sociale en France, APICIL assure 1,5 million de salariés, de retraités, de professionnels et de particuliers. Ce groupe d’origine lyonnaise qui emploie plus de 2 000 collaborateurs à travers tout l’hexagone consacre en outre 14 millions d’euros chaque année à l’action sociale. Le Journal de l’éco s’est entretenu avec Philippe Barret, Directeur Général d’APICIL.


APICIL, une croissance à la fois organique et externe

Philippe Barret est devenu Directeur général d’APICIL en 2011. Depuis cette date, l’entreprise a changé de dimension puisque le chiffre d’affaires est passé de 1 à 2 Milliards €. Un développement qui, selon Philippe Barret, s’explique par « une croissance à la fois organique avec une amélioration constante des produits, mais aussi une croissance externe marquée par des rapprochements avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire. »

L’essentiel des effectifs du groupe se trouve à Lyon, avec environ 1 300 personnes, le reste étant réparti en région parisienne (600 collaborateurs), puis dans le reste des métropoles françaises à travers de plus petites structures. APICIL possède également une filiale au Luxembourg.

Un groupe qui a dû gérer la transition numérique

« Pour nous le numérique n’est pas à proprement parler une révolution. », prévient d’emblée Philippe Barret. « Il s’agit d’un canal supplémentaire qui se rajoute aux autres et qui permet au client de pouvoir accéder à tout moment à son assureur et à sa complémentaire santé. Donc nous avons bien entendu développé des services Web et des applications pour smartphones. »

Pour se démarquer de la concurrence, APICIL a mis la relation au cœur de sa stratégie. « C’est ce que nous appelons la signature relationnelle. Nous devons avoir le même degré de qualité quel que soit le canal emprunté par le client pour nous joindre. Agence, téléphone, Internet, courrier, quel que soit le canal, nous faisons en sorte, par l’attention et l’empathie, de rendre notre relation client distinctive et différente de celle d’un autre partenaire. »

Une croissance constante qui implique des évolutions

« Le cœur de notre ambition est la performance sociale. Nous devons accompagner les entreprises et faire que la protection sociale soit un outil pour l’amélioration de la qualité de vie et l’épanouissement des collaborateurs. Cette dynamique positive contribue de fait à améliorer la performance de l’entreprise. » Ainsi, APICIL possède un service baptisé « Ambition Santé », destiné à la fois aux entreprises et à leurs salariés. Ce service œuvre à la mise en place d’actions pour améliorer la santé individuelle des collaborateurs, tout en analysant les modes de fonctionnement de l’entreprise.

En interrogeant Philippe Barret sur sa vision de l’entreprise du futur, nous nous apercevons qu’elle diverge légèrement de celle de ceux qui s’inscrivent très nettement dans l’anticipation et la prospective : « Je resterais modeste dans les capacités à anticiper le futur. En revanche, je m’efforce de faire en sorte que l’entreprise soit suffisamment agile dès maintenant, pour être en mesure de s’adapter et de saisir les opportunités lorsque les occasions se présenteront. »



Un article de Thomas Fauveau

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !