webleads-tracker

Commerce

Pour Françoise Schneider, les fêtes de fin d’année sont une période charnière

Pour Françoise Schneider, les fêtes de fin d’année sont une période charnière
Françoise Schneider, fondatrice de Destination Bien-être

Cette année, Françoise Schneider ne préparera pas Noël et le nouvel an comme les autres années. En effet, pour elle, il s’agit des premières fêtes en tant que chef d’entreprise. Une période qui n’est pas de tout repos.


« La période des fêtes de fin d’année est une période intensive pour moi. » La couleur est annoncée pour Françoise Schneider, créatrice de l’institut Destination Bien-être à Clermont-Ferrand. « C’est une période au cours de laquelle on a beaucoup de monde. Une stagiaire qui a eu le même diplôme de praticien en SPA que moi sera présente du 22 novembre au 24 janvier. Cela permettra de proposer des modelages du corps en duo. » Françoise Schneider souhaite donc mettre en avant ces prestations très demandées.

Pour cette période, elle a avant tout pensé à ses clients. « Pour Noël, je vais proposer des coffrets Decléor mixtes sous formes, entre autres, de vanity dorés très luxueux, composés d’un produit principal et de deux à trois autres produits. Les prix s’étalent de 32,90 euros à 106,90 euros. Il y en aura pour tous les porte-monnaies ! » Des bons cadeaux sur les soins proposés seront également disponibles. « Je pense que c’est une facilité pour les gens, ils hésitent à dépenser inutilement si la personne n’en fait pas l’usage souhaité. Avec les bons cadeaux, on est sûr de faire plaisir ! »

Les fêtes de fin d’année, une période charnière pour l’institut

Côté vie personnelle, les fêtes seront différentes des autres années. Françoise Schneider travaillera le jour du réveillon. « Je vais terminer aux alentours de 18 ou 19 heures, car beaucoup de gens font leurs achats de Noël à la dernière minute. Mon fils de 11 ans et demi est prévenu, il sait que cette année, ça sera différent. Concernant ses achats, ils sont en partie déjà faits, « j’ai déjà commencé mes cadeaux, il faut que je termine, mais je suis quelqu’un d’organisée, donc ça devrait aller. Même pressée, elle ne commande pas sur Internet : « je préfère le contact direct » affirme-t-elle.

Et si elle garde en mémoire de très beaux souvenirs des fêtes de fin d’année, elle souhaite faire de cette période une réussite pour son institut. « Je me souviens des premiers Noël de mon fils, de son émerveillement d’enfant et des étoiles dans ses yeux. La croyance des enfants au Père Noël me touche. Mais cette année, je veux que les fêtes à l’institut soient une réussite, c’est une période charnière pour attaquer sur une bonne année. »

Pour cette année justement, Françoise Schneider a quelques idées en tête. « Ma prochaine grande étape est de créer un site Internet pour mieux faire découvrir Destination Bien-être ». Une sorte de petit cadeau fait à ses clients.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !