webleads-tracker

Non classé

Pour un désenclavement des territoires ruraux

Pour un désenclavement des territoires ruraux

La Région poursuit ses investissements en faveur des territoires ruraux en votant l’attribution de plus de 5 millions d’euros supplémentaires.


Depuis 2016, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a fait du désenclavement et du développement des territoires ruraux une priorité. La région a notamment lancé les dispositifs Bonus bourg-centres et Bonus ruralité. La Commission Permanente a approuvé l’attribution de plus de 5 millions d’euros pour financer ces dispositifs.

Le Bonus bourg-centre s’adresse aux communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes comptant entre 2 000 et 20 000 habitants.

Voici des exemples de projets soutenus à travers ce dispositif et qui viennent d’être approuvés lors de la dernière Commission Permanente :
❖ Commune de Valse, Rhône (Ain) : la Région a soutenu la rénovation du centre Jean Vilar à hauteur de 157 000 euros pour un budget total de 1,068 million d’euros.

❖ Commune de Prémilhat (Allier): la Région a soutenu l’acquisition de matériel et mobilier pour l’espace social et culturel et la mairie à hauteur de 25393 euros pour un budget total de 50786 euros.

❖ Commune de Loriol-sur-Drôme (Drôme): la Région a soutenu la réfection de toitures du complexe socio sportif et annexe de la mairie à hauteur de 54000 euros pour un budget total de 131965 euros.

Le Bonus ruralité s’adresse aux communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes comptant moins de 2 000 habitants. Voici des exemples de projets soutenus à travers ce dispositif :
❖ Commune de Boissey (Ain): la Région a soutenu la réfection de la toiture de l’église à hauteur de 12870 euros pour un budget total de 25740 euros.

❖ Commune d’Etroussat (Allier) : la Région a soutenu la rénovation du centre socio-culturel à hauteur de 12795 euros pour un budget total de 58159 euros.

❖ Commune de Coucouron (Ardèche): la Région a soutenu l’aménagement d’un camping municipal à hauteur de 24665 euros pour un budget total de 70474 euros.

« Pour nous, il n’y a pas de «petits projets ». Les élus locaux sont des acteurs de terrain avec qui la Région souhaite entretenir un lien direct. De notre côté, nous avons tout fait pour simplifier les démarches administratives. Notre seul critère est qu’ils doivent faire travailler les entreprises locales. Sans la Région, certains projets n’auraient jamais pu voir le jour », déclare Olivier Amrane, Conseiller régional spécial à la ruralité et à l’innovation dans les territoires.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !