webleads-tracker

Auvergne

Confinement | Précisions sur l’attestation de déplacement dérogatoire

Confinement  | Précisions sur l’attestation de déplacement dérogatoire

L’allocution du Président lundi soir a placé le pays dans un confinement presque total, à l’exception de quelques sorties indispensables autorisées et soumises à la détention d’une attestation. Les motifs de ces autorisations n’ont pas été très claires. Elles le sont à présent.


Si l’attestation de déplacement dérogatoire, présentée il y a quelques jours dans un article du Journal de l’Eco semble claire, certains détails entravent la clarté des instructions concernant la circulation des citoyens pour la durée du confinement.

L’attestation en question mentionne cinq types de déplacements autorisés : professionnel lorsque le télétravail n’est pas possible, déplacement lié à la santé ou à la pratique d’un sport individuel à proximité du domicile, déplacement pour des achats de première nécessité ou lié à un motif familial tel que l’assistance à personne vulnérable ou la garde d’enfants.

Cependant, quelques précisions semblent nécessaires concernant la circulation autorisée et limitée des citoyens.

– Dans le cas des déplacements professionnels, une attestation spéciale valable pour toute la durée du confinement est à signer par l’employeur. Elle est disponible via ce lien.

– Les déplacements liés à un motif de santé sont autorisés ainsi que les déplacements chez un vétérinaire aux besoins d’un animal de compagnie. Cependant, dans le cas où une personne présenterait des symptômes d’une infection respiratoire ou de la fièvre, le gouvernement rappelle qu’il est indispensable de contacter un médecin et de n’appeler le 15 qu’en cas de forte fièvre ou de difficulté respiratoire.

– Pour ce qui concerne les déplacements liés à des achats de première nécessité, le gouvernement n’interdit pas les achats qui ne couvrent pas les besoins fondamentaux dans la mesure où ceux-ci sont effectués dans des établissements autorisés. Par ailleurs, il est possible de faire ses courses avec la personne avec laquelle vous êtes confiné, à condition que les deux personnes soient munies individuellement de l’attestation de déplacement dérogatoire à leur nom. Enfin, les achats doivent être effectués au plus proche du domicile et non pas nécessairement dans le supermarché habituel, quelques kilomètres plus loin.

– Il en va de même pour les sorties à proximité du domicile dans le cadre de la pratique d’un exercice physique individuel ou aux besoins des animaux de compagnie : il est possible de sortir en couple ou avec un enfant dans la mesure où chacun détient une attestation de déplacement individuelle ; sans rejoindre d’autres personnes en extérieur et au plus proche du domicile. Il n’est donc pas possible de prendre sa voiture pour s’éloigner du lieu de résidence et ainsi pratiquer une activité physique ou promener son chien.

– Enfin, les déplacements liés à un motif familial impératif tel que l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants doivent respecter strictement les gestes barrières recommandés par le gouvernement, rappelant également que les déplacements liés à ces motifs doivent être limités au strict minimum.

Le gouvernement précise que l’autorisation de déplacement dérogatoire peut être contrôlée par les forces de l’ordre et doit être présentée sous format papier. Dans le cas où elle ne peut pas être imprimée, elle doit être rédigée à la main mais ne peut pas être remplie sur un smartphone où tout autre moyen dématérialisé.

Celle-ci reste un moyen de limiter la circulation des citoyens et ainsi freiner la propagation d’un virus dont les conséquences sur la santé peuvent être dramatiques. Ainsi, une infraction à ces règles valables pour toute la durée du confinement peut être soumise à une contravention de 135 euros.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !