webleads-tracker

Artisanat

Maquettes et modèles réduits à l’honneur lors de la Première foire artisanale de Saint-Sylvestre-Pragoulin

Maquettes et modèles réduits à l’honneur lors de la Première foire artisanale de Saint-Sylvestre-Pragoulin

Les idées naissent souvent au hasard de rencontres et d’échanges avant de devenir des projets débouchant sur des actions concrètes. On doit la 1re foire artisanale qui se déroulera le 28 septembre 2014 à Saint-Sylvestre-Pragoulin à l’initiative de Marion Daubannay, Françoise Delamotte et Jean-Pierre Laurent.


Réveiller le village

Saint-Sylvestre-Pragoulin est un joli petit bourg d’un millier d’habitants, un endroit tranquille où il fait bon vivre, un peu trop tranquille parfois, d’où l’envie de relancer la tradition des foires et marchés pour « faire bouger et réveiller le village, une journée où tout le monde peut se retrouver ». C’est ainsi que Marion Daubannay définit le but de cette fête qui, pour elle, s’adresse plus particulièrement aux familles et aux enfants. Côté logistique, les promoteurs de la foire artisanale ont reçu le soutien de la commune : Colette Jourdan, la Maire du village a immédiatement adhéré et mis la salle polyvalente à disposition de l’inter-association, organisatrice de la manifestation.

Côté ambiance, un groupe de musique traditionnelle fera résonner la cornemuse et l’accordéon pour accompagner les visiteurs tout au long de cette journée

Une fête des métiers

C’est autour du métier de Marion Daubannay, artisan peintre décoratrice, et de la passion conjuguée d’artisans et d’artistes pour les maquettes et les beaux objets qu’a été conçue cette manifestation dédiée aux métiers anciens et objets d’art. La fête consiste à réunir dans un lieu unique des artisans et artistes de la région pour montrer leur savoir-faire : expositions et démonstrations permettront aux visiteurs de découvrir le travail du bois, du fer, la marqueterie, des objets finement travaillés comme des cannes en bois sculptées, la gravure sur verre, la mosaïque, la photographie et bien d’autres. Plus de 35 artistes et artisans ont répondu à l’invitation des organisateurs pour cette première édition consacrée aux métiers d’art et d’artisanat. Un tourneur dur bois, un tailleur de pierre et un bijoutier feront des démonstrations de manière à permettre aux spectateurs de découvrir ou redécouvrir les gestes traditionnels des compagnons d’autrefois. Et bien entendu puisqu’il s’agit bien d’une foire, d’acquérir des objets utilitaires ou décoratifs pour prolonger le plaisir de retour à la maison.

Maquettes et modèles réduits à l’honneur

A côté des artisans venus présenter leurs métiers et leurs ouvrages, Françoise Delamotte, co-organisatrice de la manifestation, a eu l’idée de montrer d’autres talents « pour montrer des réalisations produites par des personnes âgées habitant la commune ou les alentours ». Françoise Delamotte ne cache pas son admiration pour ces passionnés de maquettes capables de reproduire des modèles réduits de machines et qui fonctionnent admirablement : « Cela reste dans les greniers alors qu’il y a tant de gens qui seront enchantés de venir les voir. » Ces maquettes seront exposées par leurs constructeurs qui se feront un plaisir de les mettre en marche : une moissonneuse batteuse, un marteau pilon, deux machines à vapeur, etc..

Clou de l’exposition, une tour Eiffel d’1,62 m construite patiemment par Jean-Pierre Laurent d’après les plans de Monsieur Eiffel, au 200e, avec un vrai ascenseur qui monte et descend à la demande. Une tour Eiffel qui a remporté le 2e prix du Salon européen de la maquette (500 exposants). Jean-Pierre Laurent, ancien serrurier et ajusteur, n’a rien perdu de sa dextérité et de sa maîtrise du travail du métal, tout comme ces autres retraités dont les visiteurs pourront admirer la patience et le talent.

Le travail des modélistes et maquettistes force l’admiration parce qu’il est un geste gratuit et la marque d’une passion.

Et qui sait peut être, parce que c’est probablement là leur but, trouveront-ils dans les yeux des enfants cette petite flamme qui a allumé leur regard un jour et ne les a plus quittés…

[document file=”http://www2.lejournaldeleco.fr/wp-content/uploads/2014/09/Affiche-FOIRE-EXPO2.pdf” width=”570″ height=”400″]

Pratique :
Entrée gratuite.
Une buvette sera mise en place et des tours en poneys seront proposés aux enfants.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !