webleads-tracker

Information économique locale

Finance

Présentation du Fonds Métropolitain pour l’Innovation

Présentation du Fonds Métropolitain pour l’Innovation

Clermont Auvergne Métropole et l’association Initiative Auvergne Innovation et Transmission (IAIT) présentent, aux côtés de la CCIM 63, le Fonds Métropolitain pour l’Innovation.


La Métropole accompagne et encourage la création et l’implantation d’entreprises sur son territoire par des conseils personnalisés et la mise en réseau de compétences. Différents services de la Direction générale des dynamiques économiques et de l’emploi soutiennent les porteurs de projets, qu’ils relèvent de l’implantation, du retour à l’emploi ou encore de l’Économie Sociale et Solidaire.

Elle place également l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation au cœur de ce développement économique et de l’attractivité́ du territoire, avec une feuille de route stratégique soutenant une vision à long terme avec des actions concrètes.

Déjà riche d’un partenariat avec IAIT, par le biais du fonds de prêts AT2I+, Clermont Auvergne Métropole souhaite également accompagner les projets innovants avant même leur lancement en soutenant leur création par l’attribution de bourses individuelles.

Ce Fonds Métropolitain pour l’Innovation permettra aux futurs créateurs, accompagnés par un incubateur local, de se consacrer exclusivement à la construction du projet pour créer les bases solides d’une entreprise destinée à se développer sur le territoire.

Ce nouveau dispositif, adopté lors du Conseil métropolitain du 5 avril 2019, représente un investissement de 1 000 000 € sur 2 ans. Les dossiers sont exclusivement étudiés par l’association IAIT et c’est le Comité d’engagement financier de l’association qui décide de l’attribution de prêts d’honneur individuels.

Il confirme la volonté de la Métropole de capitaliser sur les potentiels du territoire, mais aussi de faire bénéficier les futurs chefs d’entreprises d’un dispositif pleinement intégré́ dans l’écosystème d’innovation clermontois.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !