webleads-tracker

Non classé

Quand le numérique appuie la stratégie d’innovation

Quand le numérique appuie la stratégie d’innovation
Christophe Bussi

En constante internationalisation et recherche de solutions innovantes, le groupe PELLENC a trouvé dans le numérique un formidable allié à son expansion.


Le Groupe PELLENC, créé en 1973 par Roger Pellenc, compte aujourd’hui parmi les leaders mondiaux de machines et d’outillages électroportatifs destinés aux secteurs de l’agriculture spécialisée et l’entretien des espaces verts et publics. Depuis son origine, le développement du groupe est fondé sur une politique d’innovation permanente, visant à anticiper les évolutions de ses marchés et à proposer des solutions toujours plus performantes. Résultat de cette stratégie : 850 brevets et de nombreuses récompenses, prix et trophées, attestent de l’excellence des produits PELLENC. Aujourd’hui, comptant 1200 salariés, 16 filiales, 8 sites industriels et près de 800 distributeurs en France et à travers le monde, le groupe (182 M€ de CA) s’est imposé comme un leader international dans les secteurs de la viticulture, la viniculture, l’arboriculture et l’oléiculture.

Nouvelles solutions

La constante internationalisation du marché, notamment dans les pays émergents, et la priorité qu’accorde PELLENC à l’innovation, rend sa transition numérique à la fois naturelle et incontournable. Il est nécessaire de détecter en amont les demandes de ce marché et d’accompagner le client, en aval,  dans l’exploitation des produits. Un autre levier, non moins important, ce sont les efforts constants du groupe en matière de recherche et développement concernant le recours vers les solutions technologiques.
« L’implantation du numérique dans la société se fait d’abord en interne, à travers nos outils qui sont connectés depuis plusieurs années », annonce  Philippe Loubière, Directeur marketing et communication. « En externe, il devient de plus en plus indispensable de développer des solutions qui facilitent l’efficacité des échanges, comme par exemple, le déploiement des outils de marketing local. Nous sommes en train de mettre en place des sites internet qui, en s’appuyant sur la plate-forme mère du groupe, sont déclinés dans les différents pays pour faciliter l’approche et la distribution de nos produits au niveau local. L’enjeu est d’autant plus stratégique que le développement des filiales et leur gestion, intégrée et consolidée, sont devenues une priorité du groupe ces dernières années ».

SolidWorks, Isotools, parc catalogue …

Au fil des années PELLENC intègre plusieurs produits du groupe Visativ. Il y a 10 ans le groupe se dote, en premier, de SolidWorks « parce que sur le marché c’était celui qui avait le plus d’expérience en la matière ». Vient ensuite, 5 ans plus tard, l’acquisition du logiciel Isotools, un CMS (système de gestion de contenu) pour développer le site Internet du groupe. Après avoir étudié plusieurs options, le groupe fait ce choix qui apparaît comme le plus simple et le mieux intégré. Depuis le début de cette année, le groupe travaille sur la refonte de l’un de ses sites, « parc catalogue », dédié aux distributeurs  pour la vente des pièces détachées. Une fois de plus, PELLENC fait appel aux solutions du groupe lyonnais qui « aujourd’hui est l’un des rares » à proposer ce type de produit sur le marché.

« Quand nous avons décidé de refaire notre site, nous avons compris qu’il était préférable de s’appuyer sur des outils qui existent au lieu de le développer en interne », explique Christophe Bussi, responsable informatique. « Le meilleur que nous ayons pu trouver était Isotools. C’est un produit reconnu pour sa fiabilité et sa robustesse ». Depuis quelque temps, PELLENC est à la recherche des meilleurs éditeurs de parcs catalogues en France et en Europe. Et une fois de plus, c’est l’offre de Visiativ qui apparaît la plus pertinente.
« L’un des grands avantages de Visiativ c’est la capacité de faire évoluer leurs produits, ce qui les rend très modernes », poursuit Christophe Bussi. « Les bénéfices que nous avons pu retirer de chacune de nos collaborations sont nombreux. Par exemple, Isotools nous a fait économiser des ressources que nous avons pu déployer dans d’autres actions et non dans le développement du site ».

Une grande maturité
Les nombreuses transformations numériques de ces dernières années ont réformé les méthodes dans l’entreprise et auraient pu rencontrer des réticences de la part des collaborateurs. Mais que nenni ! « Les salariés ont toujours été  très réceptifs  par rapport à l’intégration du numérique », insiste M. Bussi. « Certainement parce que l’innovation fait partie de la culture et du quotidien de notre société ». Ici les acteurs sont friands de nouveautés. Mieux encore, ils sont demandeurs et instigateurs de projets. Cette ouverture vers le numérique est accentuée par la présence d’un bon nombre de jeunes salariés, sensibles à ces technologies dont ils ont l’expérience dans leur vie privée.

Des voies à explorer

« Nous pouvons dire que PELLENC a pris définitivement le tournant du numérique », conclut Christophe Bussi. « Tous les flux du groupe sont aujourd’hui connectés. Il reste néanmoins beaucoup à faire dans le domaine du mobile et tous les efforts sont actuellement orientés pour rendre le site responsif. Je suis certain qu’à partir des retours d’expériences Visiativ réfléchira sur des nouvelles solutions qui intègrent encore mieux les besoins des clients sur le service web ».

Bannière-une-du-journal-de-l-eco_Visiativ11



Un article de Théodora Yonkova

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !