webleads-tracker

Industrie

Recrutement Drôme-Ardèche : l’industrie en opération séduction

Recrutement Drôme-Ardèche : l’industrie en opération séduction

Alors que l’industrie observe un regain d’activité et se développe sur de nouveaux marchés, les entreprises du secteur peinent à satisfaire leurs besoins en recrutement. Sur le territoire de Porte de DrômArdèche, qui compte pourtant près de 2 300 demandeurs d’emploi*, cette préoccupation est particulièrement d’actualité. La Communauté de communes estime à plus de 500 le nombre de postes non pourvus, en majeure partie dans l’industrie. Pour accompagner au mieux les entreprises du territoire, Porte de DrômArdèche a organisé le 19 décembre dernier une matinée dédiée au recrutement dans l’industrie.


Afin d’accompagner les entreprises industrielles du territoire, Porte de DrômArdèche, en partenariat avec l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM 26-07) et l’Association de développement des formations des industries de la métallurgie (ADEFIM 26-07) a organisé mardi 19 décembre 2017, une matinée dédiée au recrutement dans l’industrie. Une rencontre qui s’est déroulée en deux temps à La Fabrique, l’espace entreprises d’Albon : une première partie d’échange et d’information auprès des entreprises présentes et un deuxième temps consacré aux demandeurs d’emploi qui ont pu déposer leur candidature à près de 150 postes industriels.

Un secteur qui recherche des candidats

Une dizaine d’entreprises dont Alphaform, Daher ou encore la biscuiterie d’Albon étaient présentes. Elles témoignent toutes du même constat : l’industrie est une source d’emplois formidable dans divers secteurs mais elle subit une pénurie de candidats. Le constat n’est pas nouveau mais il s’amplifie avec les années et les vagues de départs massifs à la retraite.

Bien loin des clichés dont elles souffrent, les entreprises industrielles de la région recrutent pourtant de nombreux postes en CDI, à des salaires confortables et des conditions de travail favorables. Selon une étude qu’elle a menée, l’UIMM estime à 29 580, le besoin net en recrutement industriel de 2014 à 2025, en Drôme et en Ardèche.

« Notre territoire est un bassin industriel historique. De nombreuses entreprises ont choisi de s’y implanter et nous devons les accompagner dans leur développement. En premier lieu, dans leur recherche de collaborateurs. C’est pour cela que nous avons créé le dispositif unique en France, Objectif Emploi, en 2016. Il est au plus près des entreprises pour leur proposer des profils adéquats et les accompagner dans leur projet de recrutement.», a déclaré Pierre Jouvet, président de Porte de DrômArdèche et conseiller départemental lors de l’ouverture de cette matinée.

Des métiers à promouvoir

L’UIMM a rappelé l’importance de participer à la promotion des métiers de l’industrie auprès des jeunes, du grand-public mais aussi des professionnels de l’orientation.

La rencontre du mardi 19 décembre a également répondu à cet objectif puisque les entreprises industrielles ont présenté leur secteur et leurs métiers à une soixantaine de demandeurs d’emploi, venus spécialement pour l’occasion.

Pour Etienne Blaise, président de l’UIMM Drôme-Ardèche, « l’industrie est porteuse d’avenir, créatrice d’emplois et d’évolutions professionnelles pour tous, et pour les jeunes en particulier. Elle apporte des solutions aux grands enjeux de demain : nouvelles énergies, mobilité durable, généralisation du haut débit… L’industrie fabrique les emplois de demain. »

 

Recruter et former

Lors de cette rencontre, près de 150 postes industriels dans des entreprises du territoire étaient présentés aux demandeurs d’emploi. Ils ont pu déposer leur candidature à des postes de conducteurs de ligne, d’opérateurs de production, d’usineurs ou encore de mécaniciens monteurs de fabrication, auprès de la cellule Objectif Emploi, mise en place par la Communauté de communes en partenariat avec Pôle Emploi.

Au quotidien, le dispositif facilite le recrutement à travers un circuit direct et simplifié. Aider les entreprises à trouver les compétences dont elles ont besoin pour se développer passe par l’accompagnement au recrutement mais aussi par la formation professionnelle.

Pour l’UIMM et l’ADEFIM, il est primordial que les entreprises anticipent leurs besoins en compétences en diagnostiquant. Elles pourront ensuite mettre en place des formations adaptées et individualisées. Les deux organismes ont répondu à de nombreuses questions des entreprises, notamment sur le montage de divers financements et la mutualisation de formations communes mais aussi sur la réponse à donner aux compétences non suffisamment présentes sur le territoire. Dans une démarche coordonnée des solutions devraient être proposées.

 

*Chiffres Pôle Emploi – Septembre 2017 – Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi.

Source : Porte de DrômArdèche


Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !