webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Rencontre avec Alain Garcia à l’occasion des 10 ans du GEVIL

Rencontre avec Alain Garcia à l’occasion des 10 ans du GEVIL

Le 23 juin dernier, le Groupement des Entreprises de Villeurbanne (GEVIL) soufflait sa dixième bougie. Avec aujourd’hui plus de 150 adhérents, ce club se donne comme mission d’accompagner ses membres et d’être un créateur de liens entre chefs d’entreprises, le tout en connaissance des caractéristiques de Villeurbanne. Qui mieux que son Président Alain Garcia pour nous en dire un peu plus sur les actions et perspectives de ce groupement en développement ?


Responsable commercial chez EDF à Lyon, Alain Garcia s’investit depuis 5 ans dans ce groupement créé par Roger Fournier en 2005. D’abord à l’origine de la création d’une commission sur le développement durable, Alain Garcia est aujourd’hui Président du GEVIL.

Bon connaisseur du tissu économique, il nous présente les caractéristiques des entreprises de Villeurbanne, dont le GEVIL se fait le porte-parole : « Les entreprises de Villeurbanne sont issues de divers secteurs d’activité, allant de l’industrie au cabinet comptable. Néanmoins si les secteurs sont variés, les problématiques restent communes. Villeurbanne est à la fois une ville dynamique sur le plan économique et démographique. Une des propositions de notre groupement est de permettre l’équilibre entre habitat et entreprise, en évitant par exemple les déménagements d’entreprises liés à une volonté d’agrandissement, et qui génèrent une augmentation des déplacements domicile-travail. Nous avons également mis en place un PDIE (Plan de Déplacement Interentreprises) visant à les optimiser dans un quartier contraint par les problématiques de stationnement. »
Si l’union fait la force, les suggestions du GEVIL trouvent une oreille attentive auprès des décideurs politiques et institutionnels, eux-mêmes à la recherche d’un interlocuteur unique et fédérateur.

 La proximité est la clef du sujet

L’atout majeur du GEVIL est sa capacité à créer des liens entre les entreprises de Villeurbanne, et ainsi favoriser l’économie de proximité : « L’idée est simple : certains de nos membres s’adressent à des fournisseurs éloignés, alors que d’autres entreprises proposent les mêmes produits et services à proximité. Informer et faire connaître le tissu économique local est essentiel : coûts environnementaux réduits, développement des entreprises d’un même quartier, création d’emploi, de dynamisme et de lien social… », témoigne Alain Garcia.
Dans un mouvement général de retour à l’économie de proximité, c’est bien le bon sens et la confiance qui sont remis au cœur du sujet, d’autant plus dans le cas de groupements d’entreprises tels que le GEVIL : « Appartenir au GEVIL, c’est avant tout appartenir à un réseau. Nous mettons en lien des chefs d’entreprises qui ne se connaissent pas, et qui peuvent développer leur business au contact des autres adhérents, mais nous avons aussi un rôle d’entraide. Par exemple, si une entreprise a une question concernant sa comptabilité, nous sommes en mesure de la renseigner, faciliter ses démarches, et la mettre en contact avec des adhérents spécialisés sur le sujet. »
L’échange entre les membres génère de nouvelles idées, des commissions sont mises en place, révélant au passage les préoccupations du moment.
Parmi les dernières créations du groupement, on a par exemple la commission « GEVIL en forme » qui s’intéresse au sport et à la santé dans le monde professionnel. Une autre commission « insertion » en partenariat avec la mission locale permet de parrainer des jeunes pour leur réinsertion en entreprise, tandis que la toute nouvelle commission « RSE » s’intéresse à la qualité de vie au travail. En bref, des occasions de passer de la concertation à l’action.

Né d’un besoin de proximité et de connaissance du tissu économique local, le GEVIL fait le lien entre chefs d’entreprises de Villeurbanne, mais aussi auprès des collectivités territoriales. Comme le définit Alain Garcia, le club bénéficie « d’une dynamique positive », qui ne cesse d’être démontrée par le nombre croissant d’adhérents chaque année.

Alain Garcia, Président du GEVIL

Alain Garcia, Président du GEVIL



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !