webleads-tracker

Information économique locale

Culture

Rénovation de la maison de Saint Exupéry

Rénovation de la maison de Saint Exupéry
Ici est peut-être née l’inspiration de Saint Exupéry pour “le Petit Prince”

La maison d’enfance de l’écrivain Antoine Saint-Exupery est au cœur d’un projet de développement culturel et touristique. Il s’agit d’une très belle demeure située dans l’Ain.


Intiment liée au personnage du Petit Prince, la maison natale de l’écrivain a été rachetée par la commune de Saint-Maurice-de-Rémens en 2009 avec le projet de transformer le château en un lieu culturel dédié à son œuvre et sa mémoire.
Poursuivant cette démarche, la Région a annoncé le rachat de la demeure du papa du “Petit Prince“, mais aussi son engagement pour le rayonnement de ce patrimoine.

« Pour comprendre Antoine de Saint-Exupéry, nous devons le remettre sur les terres de son enfance, ici au château de Saint-Maurice-de-Rémens, et faire un lieu qui restitue sa poésie et qui parle aux familles. La Région s’engage aujourd’hui dans le projet, aux côtés de la mairie, de la communauté de communes de la Plaine de l’Ain, et du département en acquérant le lieu. Tous ensemble, nous allons faire de ce lieu l’un des plus grands de notre Région, poétique et moderne, et qui représentera un thème cher à Saint-Exupéry : l’importance de l’équilibre entre l’homme et la nature » a déclaré son président Laurent Wauquiez.

L’ouvrage le “Petit Prince”, traduit en 361 langues est le deuxième ouvrage le plus traduit au monde après la Bible. C’est aussi le livre le plus vendu avec plus de 145 millions d’exemplaires dans le monde, dont 12 millions d’exemplaires en France.

Sorti en 1943, le “Petit Prince” a donné une stature internationale à l’écrivain qui était par ailleurs pilote, pionnier de l’aéropostale, ingénieur, journaliste, artiste…

Né à Lyon en 1900, Saint-Exupéry est ainsi rentré dans la légende française. Mort pour la France lors d’une mission d’observation en Méditerranée le 31 juillet 1944.
Ses œuvres ont même été republiées en 2018 par les éditions Gallimard avec de nombreux inédits ou méconnues.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !