webleads-tracker

Association et groupements d'entreprises

Réseau Entreprendre Auvergne fête ses nouveaux lauréats sous le parrainage exceptionnel de Georges Duval

Réseau Entreprendre Auvergne fête ses nouveaux lauréats sous le parrainage exceptionnel de Georges Duval
Pascal Brunel, président Réseau Entreprendre Auvergne

Réseau Entreprendre Auvergne organise sa dixième Fête des Lauréats , le jeudi 5 juin 2014 au Sémaphore de Cébazat et met à l’honneur les 16 créateurs ou repreneurs d’entreprise de la promotion Georges Duval. Ce dernier sera présent lors de la soirée pour témoigner de son expérience de chef d’entreprise et pour remettre les trophées aux lauréats. Pour l’occasion, le Journal de l’éco a rencontré Pascal Brunel, le nouveau président de Réseau Entreprendre Auvergne.


Pascal Brunel possède un parcours quelque peu atypique. Ancien officier de l’armée, il a effectué des missions pour l’ONU et l’OTAN. Il quitte l’armée et créé sa première entreprise en 1999. C’est en 2005 qu’il arrive en Auvergne pour reprendre une société spécialisée dans la mécanique de précision, Delrieu mécanique, située à Brioude et propriété de la holding SIBIM SAS. Pascal Brunel est également le président de Réseau Entreprendre Auvergne depuis juillet 2013. Le réseau a été créé en Auvergne en 2004 à l’initiative de Michel Bouissy qui en a été le premier président, suivi par Arnaud Courdesses, le co-fondateur de Babymoov, également président du réseau jusqu’en juillet 2013.

Pascal Brunel est lui-même un ancien lauréat de Réseau Entreprendre Nord qui est à l’origine de la création du réseau au niveau national. « C’était il y a tout juste 28 ans, sous l’impulsion de André Mulliez, président d’Auchan. Propriétaire à l’époque de la société Phildar, André Mulliez a dû réaliser un grand plan de licenciement de plus de 500 personnes. Ayant plus l’habitude d’embaucher que de licencier, il n’a pas supporté de rester sur cet échec et a essayé de créer de nouveaux emplois. Et la meilleure façon pour lui de créer de l’emploi était de créer des employeurs. De là est née une association a but non lucratif qui, aujourd’hui, est reconnue d’utilité publique. » Il s’agit d’une initiative d’entrepreneurs qui défendent 3 valeurs essentielles : la gratuité, la réciprocité et le côté humain. « L’homme est au centre de nos préoccupations ! », insiste Pascal Brunel.

La cible concerne les entrepreneurs susceptibles de créer 5 à 10 emplois dans les 3 ans

Il existe maintenant des Réseaux Entreprendre dans toutes les régions de France et l’association regroupe 12 000 personnes, adhérents et lauréats confondus. La cible concerne les entrepreneurs susceptibles de créer 5 à 10 emplois dans les 3 ans. « Nous visons les PME. Un projet qui n’a pas de lien avec la création d’emploi ne retient pas notre attention. »

En Auvergne, la dixième fête des lauréats se tient le jeudi 5 juin 2014 au Sémaphore de Cébazat. « Traditionnellement, nous réalisons chaque année une fête qui est la promotion des lauréats validés au cours de l’année écoulée. Nous en réunissons 12 ou 15 en fonction des années. Nous les aidons sur 3 points : un soutien à travers un accompagnement individuel par un chef d’entreprise en activité ; un soutien collectif qui se traduit par une réunion mensuelle avec l’ensemble des lauréats d’une même promotion pour faire un état des lieux du mois passé ; et enfin un soutien financier puisque nous mettons en place au profit du lauréat un prêt d’honneur. Attribué à la personne et non pas à l’entreprise, celui-ci varie de 15 000 à 50 000 euros. Il est prêté sur 5 ans, avec un différé de 12 mois et un taux de 0 %.»

Chaque année, Réseau Entreprendre Auvergne prête entre 4 et 500 000 euros à ses lauréats. Le fonds de fonctionnement du réseau vient de fonds privés, la cotisation des adhérents qui varie de 1 500 à 5 000 euros par an. Le fonds de prêt est lié à des conventions passées avec des banques. Viennent s’y ajouter des fonds européens JEREMY pour 1/3 des sommes prêtées.

16 lauréats seront présentés le 5 juin 2014. « Nous avons traditionnellement un parrain de promotion et, cette année, nous avons la chance d’avoir Georges Duval, le président d’Aubert et Duval. » Entre 4 et 500 personnes sont attendues pour cette fête des lauréats, ce qui en fait une des plus importantes manifestations de la région au niveau économique. La réunion se veut à la fois très professionnelle et conviviale. « La chose qui marque le plus lorsque l’on entre dans notre association, c’est la simplicité ! », insiste encore Pascal Brunel.

Réseau Entreprendre Auvergne peut se targuer d’avoir un taux de réussite de 86 % à 5 ans, ce qui est sensiblement le double de la moyenne nationale. En 10 ans, plus de 100 lauréats ont été accompagnés et plus de 1 000 emplois créés. La nouvelle ambition de Réseau Entreprendre Auvergne est de se développer territorialement. Déjà présent à Brioude, au Puy-en-Velay et à Vichy une antenne est en train d’ouvrir à Moulins. L’année prochaine, ce sera au tour de Montluçon, Saint-Flour et Massiac. L’objectif étant d’être présent pour les créateurs ou repreneurs d’entreprise à moins de 30 mn de leur lieu d’implantation pour pouvoir soutenir tout porteur de projet.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !