webleads-tracker

Santé, biologie, psycho, social

Royatonic : l’eau thermale dédiée au bien-être à deux pas du centre de la capitale auvergnate

Royatonic : l’eau thermale dédiée au bien-être à deux pas du centre de la capitale auvergnate

Le plus grand centre thermoludique d’Auvergne se trouve ici, à Royat, dans l’aire urbaine de Clermont-Ferrand. Alimenté par la source d’eau chaude des Grottes Rouges, Royatonic accueille chaque année plus de 180 000 visiteurs en quête de remise en forme et de détente. Le Journal de l’éco s’est entretenu avec Marcel Aledo, Maire de Royat et président de la Régie Municipale de Royatonic.


A une époque où le thermalisme déclinait quelque peu, dans les années 1990, certains ont eu l’idée d’utiliser de l’eau thermale non pas à des fins purement thérapeutiques mais aussi à des fins de bien-être et de loisirs. Le but était de placer de l’eau thermale dans des bassins extérieurs et intérieurs avec un certain nombre d’animations afin que les baigneurs puissent se relaxer. Pour tout dire, ce n’est pas en Auvergne mais dans les Pyrénées que ce phénomène a vu le jour. Néanmoins, le principe a vite fait tâche d’huile puisque bon nombre de régions ont suivi et le thermoludisme s’est finalement imposé comme une activité de loisirs à part entière.

Le centre thermoludique Royatonic voit le jour en 2007. Si ce projet est initié par la municipalité d’alors, l’exploitation du lieu revient à Eurothermes jusqu’en 2010, date à laquelle la Mairie reprend les rênes de l’établissement tout en conservant la même équipe et le même dynamisme. Aujourd’hui, le maire de la commune, Marcel Aledo, est le président de la Régie Municipale qui gère Royatonic. Dès sa création le centre connait le succès avec 145 000 entrées annuelles. Un chiffre qui se monte aujourd’hui à 186 000 entrées sur le dernier exercice. Notons que le spa à lui seul comptabilise 11 000 entrées par an. Il est primé au concours des Meilleures Mains de France et labellisé Spas de France.

Deux nouveaux projets à l’étude pour le centre Royatonic

Mais comme le souligne Marcel Aledo : « Avec 188 000 entrées par an, Royatonic commence à connaître certaines limites. » C’est pourquoi deux projets sont à l’étude. Tout d’abord le réaménagement du Spa qui verra sa capacité augmenter avec l’installation de nouvelles cabines et une amélioration de l’accueil. Ensuite viendra l’agrandissement de l’espace thermoludique : « Un nouveau bassin va voir le jour, annonce encore Marcel Aledo. Ce nouveau bassin aura un plancher modulable pour à la fois accepter des activités de baignade mais aussi de relaxation. Un village nordique va être créé à l’extérieur avec des saunas et des salles de repos. »

Mais si l’étude prévisionnelle est réalisée, il reste à boucler les financements : « Notre projet, à l’étude depuis deux ans, est très bien préparé, très pertinent », se félicite le Maire de Royat, ajoutant : « Nous avons déjà obtenu des subventions du Conseil Régional, du Conseil Départemental et d’autres organismes d’Etat, ce qui nous ouvre la porte à des subventions de la part du Fonds européen de développement régional (FEDER). Je pense que nous devrions débuter les travaux au mois de septembre 2016 dans le meilleur des cas. Grace à ces travaux, Royatonic va être en mesure d’accueillir environ 220 000 personnes par an. Il y a une demande et il faut que nous soyons en mesure d’y répondre dans les meilleures conditions. Je tiens ici à souligner l’efficacité du directeur de Royatonic, Gilles de Frémicourt et de ses collaborateurs. En synergie avec mes adjoints et le conseil d’administration, nous puisons tous des idées afin de permettre à Royatonic de continuer à trouver de nouvelles animations et ainsi d’évoluer. »

Crédit Photos : François Berrué



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !