webleads-tracker

Agri, agro, véto, pêche

Saint-Clément-de-Régnat : Rémy Petoton, un jeune agriculteur engagé

Saint-Clément-de-Régnat : Rémy Petoton, un jeune agriculteur engagé

Rémy Petoton, 22 ans, a lancé son exploitation agricole de céréales, semences et pommes de terre en février 2014, à Saint-Clément-de-Régnat en Auvergne. Il est vice-président du syndicat des Jeunes
Agriculteurs du Puy-de-Dôme et membre de la coopérative Limagrain.


L’agriculture, une passion de famille

Le chemin était tout tracé pour Rémy Petoton : il deviendrait agriculteur. « Mon père est lui même exploitant agricole. L’agriculture, c’est une passion de famille. » Après une formation en bac pro de grandes cultures à Marmilhat, il lance son activité d’exploitant de céréales, semences et pommes de terre en février 2014. « Je travaille en commun avec mon père. Il dispose de 150 hectares et moi de 55. » Le jeune homme vend 100 % de sa production céréalière à Limagrain, le reste est destiné au Jardin de Limagne à Aigueperse. Mais comme la majorité de ses confrères, il doit faire face à la crise agricole. « Aujourd’hui, on souffre du climat actuel de l’agriculture, surtout lorsqu’on est jeune. Il devient de plus en plus difficile de se développer ou de mettre de l’argent de côté. Pour pérenniser mon activité, j’évite d’investir et j’économise au maximum. »

Valoriser la profession

Loin d’arrêter Rémy Petoton, ces difficultés le poussent à agir pour défendre sa profession. Le céréalier est notamment vice-président du syndicat des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, qui compte une centaine d’adhérents. « Nous défendons l’installation des jeunes agriculteurs de toutes les filières : bovines, laitières, céréalières etc. Nous luttons également pour que les terrains agricoles ne soient pas exploités en zones industrielles, comme c’est souvent le cas », déplore-t-il. Apolitique et indépendant, le syndicat national des Jeunes Agriculteurs, basé à Paris, est représenté sur l’ensemble du territoire par des agriculteurs âgés de moins de 35 ans. Il a pour but de valoriser toutes les régions agricoles et tous les secteurs de production en France.

En plus de son activité au sein des Jeunes Agriculteurs, le céréalier est aussi membre de la coopérative Limagrain où il dispense des formations, notamment sur les thèmes de la biodiversité et de la communication. « Je suis un coopérateur dans l’âme », sourit-il. Le jeune homme a également créé une chaîne Youtube avec Jérôme Gallo, speaker officiel de l’ASM, pour faire connaître sa profession et la valoriser auprès du grand public.

Malgré le climat défavorable du secteur agricole, Rémy Petoton reste passionné par son métier. « L’agriculture connaît des difficultés depuis cinq ans et il est parfois difficile de joindre les deux bouts. Mais, franchement, je ne me vois pas faire autre chose. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !