webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Salon VALOR’SHS : les sciences humaines et sociales au cœur des projets d’entreprise

Salon VALOR’SHS : les sciences humaines et sociales au cœur des projets d’entreprise

Le 24 mars 2015 aura lieu à Clermont-Ferrand le premier salon dédié à la valorisation de la recherche publique en sciences humaines et sociales. De nombreux exemples de partenariats établis entre différents acteurs économiques territoriaux seront présentés pour initier la poursuite de la dynamique lancée.


Qu’est-ce que les sciences humaines et sociales ? La question n’est pas si simple, tant les domaines concernés sont variés et complémentaires. Il peut ainsi s’agir de la philosophie, la littérature, l’histoire, la géographie humaine, sociale, urbaine, civique et environnementale, mais encore l’aménagement du territoire, les sciences du langage, l’éducation, la psychologie sociale et cognitive, l’ergonomie, l’anthropologie, les sciences de l’information et de la communication, le droit, les sciences politiques, sans oublier la gestion, le management et l’économie.

Face à cette diversité de disciplines, il peut paraître difficile à une entreprise, une collectivité ou encore une association d’identifier concrètement les apports et bénéfices au service de leurs différents projets. Pourtant, les entreprises se retrouvent souvent confrontées à des problématiques pour lesquelles elles auraient besoin d’avoir recours à une expertise en Sciences humaines et sociales.

C’est là le rôle de la Maison des Sciences de l’Homme (Université Blaise Pascal/CNRS) de faire bénéficier, aux acteurs économiques régionaux, des compétences, savoir-faire et résultats de la recherche publique. Pour cela, cette structure fédératrice va favoriser les rencontres dans l’objectif de faire émerger des collaborations. Le salon VALOR’SHS sera une belle opportunité de créer cet échange.

Emilie Mirault-Colin, chargée de la valorisation de la recherche à la Maison des Sciences de l’Homme, insiste sur la nécessité de saisir cette opportunité : « Notre public-cible concerne tout type d’entreprises et de structures. Nous ne fermons aucune porte par a priori, car l’expérience montre que les meilleures collaborations ne sont pas nécessairement les plus évidentes. Nous avons déjà finalisés des partenariats inattendus. Ce qui est important pour nous, c’est d’être à l’écoute des besoins de partenaires potentiels et de pouvoir y apporter les meilleures solutions ».

Favoriser les rencontres dans l’objectif de faire émerger des collaborations

Les exemples de projets collaboratifs sont nombreux et la Maison de la Science de l’Homme peut en citer de multiples, tel qu’un partenariat entre le groupe La Poste et des anthropologues dans le cadre d’une étude sur l’activité collective des arbitres en situation de match, permettant ainsi de faire des parallèles très intéressants entre arbitrage et management ».

« Des syndicats interprofessionnels font appel à des géographes pour délimiter des Appellations d’Origine Contrôlée, ou pour réaliser des analyses prospectives de filières comme dans le cas de la plasturgique en Auvergne en partenariat avec la JCE Plasturgie. »

Ces demandes émanant des entreprises débouchent toujours sur des partenariats gagnant/gagnant. Différents types de collaboration peuvent exister : les experts peuvent être présents pour poser un diagnostic, conseiller et agir de manière ponctuelle, mais ils ont également la possibilité de collaborer sur la durée et d’inscrire l’entreprise dans une vraie démarche de recherche collaborative.

Le potentiel de la recherche en Sciences Humaines et Sociales en faveur des acteurs socio-économiques est indéniable et les partenariats déjà établis en sont les témoins. A la source d’expertises pointues, les nombreuses compétences des chercheurs peuvent apporter un savoir-faire concret : éclairages stratégiques, diagnostics, prospectives, modélisations, conseil, formations innovantes, cartographie, Systèmes d’Information Géographique (SIG), reconstitutions 3D, expérimentations, etc.

Il est dorénavant  nécessaire d’intensifier la mise en relation entre les scientifiques et les acteurs socio-économiques du territoire auvergnat. Le salon VALOR’SHS sera un moment privilégié pour découvrir, redécouvrir ou approfondir le champ des possibilités qu’offre la croisée de chemin entre théorie et pratique.

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Elle est possible jusqu’au 18 mars 2015.

Pour vous inscrire, connectez-vous sur le site du salon



Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !