webleads-tracker

Formation, éducation

Sapor’ Italiani, une bonne dose d’Italie à Thiers

Sapor’ Italiani, une bonne dose d’Italie à Thiers

Alors que juin est plutôt propice aux révisions et aux examens, les mini-entrepreneurs du lycée Mondory à Thiers se sont réunis lundi 8 juin au matin en assemblée générale pour clôturer les comptes de « Sapor’ Italiani ». Lauréats 2015 du prix « Diversité et RH » décerné par le Club des 1 000 lors du championnat régional EPA, les treize lycéens en ont profité pour tirer le bilan de cet exercice pas comme les autres. Ils ont produit et vendu un kit de dosage de pâtes pour les amateurs de « pasta ». Ingénieux…


Le lycée Mondory est niché sur la colline à Thiers. La pente est d’abord raide avant d’accéder au bâtiment C de ce grand établissement scolaire. Une bonne mise en jambes avant de rencontrer les lycéens de la mini-entreprise thiernoise « Sapor’ Italiani ». En ce lundi 8 juin au matin, ils se sont tous rassemblés pour faire le bilan de leur exercice de mini-entrepreneurs. Une bonne occasion pour leur parrain Bernard Villetorte, commerçant local, de les féliciter pour l’ensemble du travail accompli et la récompense obtenue.

Oublier le travail en équipe, c’est mourir !

Lauréats 2015 du prix et du label « Diversité » remis par le Club des 1 000 dans les salons de la Grande Halle d’Auvergne le 7 mai dernier lors du championnat régional EPA, le groupe composé en majeure partie d’élèves d’origine italienne s’est appuyé sur la relation nouée avec Pierre Peyrel (prof d’italien référent), pour concevoir un kit de dosage de « pasta ». Une idée ingénieuse rapportée d’Italie pour doser correctement sa quantité de pâtes et s’éviter gaspillage… et kilos superflus ! Cette idée a d’abord fait son chemin dans les esprits. « Le choix du produit s’est avéré difficile. C’est le propre des lycées d’enseignement général » constate le parrain. Cet exercice « grandeur nature » est réalisé dans le cadre du dispositif de sensibilisation à la création d’entreprise développé par Entreprendre Pour Apprendre (EPA). Conventionné avec l’Éducation Nationale, l’association EPA Auvergne accompagne toutes les mini-entreprises du territoire dans l’ensemble du parcours menant de la réflexion à la commercialisation en passant par la production, le financement, la prise de décision et l’organisation du travail. Un exercice bluffant qui conduit les lycéens à se poser les questions de la création, des objectifs à l’acte d’entreprendre. Une première étape vers l’entreprise…

Composé de 10 filles et 3 garçons, « Sapor’ Italiani » a misé sur le travail en équipe, avec un processus de prise de décision bien calée sur la participation démocratique et le vote à la majorité. Le président et la directrice se sont révélés comme des personnes à l’aise dans leur rôle, pour gérer respectivement les problèmes et l’aspect relationnel de l’équipe, fondamentaux dans toute vie de groupe. Au final, ils ont bien mérité de partir ensemble au Mont Dore, parcourir la « Via ferrata ». Les mini-entrepreneurs ont en effet décidé d’affecter le résultat de leur activité à ce projet collectif.

Une bonne façon de clore un exercice vertueux et formateur, dans lequel les notions de réseau et de contacts prennent tout leur sens. Un avant-goût d’Italie jusqu’au bout des pattes…

Photo : EPA Auvergne / Texte : Yann Kappes



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !