webleads-tracker

Actu

Sécuriser les voyageurs du train, à bord et en gare

Sécuriser les voyageurs du train, à bord et en gare

Le nouveau Centre Régional de Sécurité des Transports d’Auvergne-Rhône-Alpes a été inauguré début octobre. Installé dans des locaux de 500 m2 au cœur de la gare Lyon Part-Dieu, il permet d’analyser en temps réel les images recueillies dans les gares et les TER et de piloter & coordonner en direct les moyens d’intervention de la SNCF ou des forces de sécurité dans les gares de la région. Explications.


Le nouveau centre régional de sécurité a été financé par la Région pour un montant de 2M€. Il s’inscrit dans le plan de sécurisation de 85 M€ des gares et des trains d’Auvergne-Rhône-Alpes prévu jusqu’en 2021 par Laurent Wauquiez.

L’ouverture d’un centre avec un tel niveau d’équipement est une première en France (hors Ile-de-France). Les agents de sûreté ferroviaire voient en direct et en haute définition les images prises par les cameras implantées dans les gares et dans les trains, depuis un lieu unique.

Cet espace de 500 mètres carrés est doté d’une salle équipée de 24 écrans HD de grandes dimensions, 3 tables de vidéos patrouilles qui permettent de détecter et suivre chaque événement en temps réel, une table délocalisée du poste de commandement national de sûreté en présence permanente d’un opérateur et avec possibilité de renforcement des effectifs en cas d’événement. Une salle de traitement des images répond aux réquisitions judiciaires depuis Lyon pour éviter les déplacements dans chaque gare pour l’extraction des images. Un datacenter d’enregistrement qui permet de conserver les images pendant 30 jours est en cours de création.

1900 nouvelles caméras et le double d’agents de terrain

La Région a doublé le nombre des agents de sûreté ferroviaire dans les gares et les TER, passant de 80 à 160 agents, en finançant leur recrutement. Elle a également missionné SNCF Gares et Connexions d’équiper 123 des gares les plus sensibles du réseau Auvergne-Rhône-Alpes avec 1900 caméras pour un investissement de 22M d’euros. Outre les caméras en gare, 100% des TER seront équipés de caméras embarquées d’ici la fin de mandat de Laurent Wauquiez, contre 65% du parc équipé aujourd’hui.

Les premiers résultats semblent prometteurs :
– +84%de procès-verbaux
– 20 % d’interpellations avec mise à disposition des forces de l’ordre à des fins de poursuites judiciaires
– 49 vidéos verbalisations établies à distance par les agents du CRST
– Un taux d’élucidation qui s’établit en 2018 à 45%.
– Un taux d’élucidation qui progresse également pour les atteintes sexuelles.

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !