webleads-tracker

Art, culture, divertissement

Sémaphore, l’expérience qui ne vous laissera pas indifférent

Sémaphore, l’expérience qui ne vous laissera pas indifférent

Inauguré en 1998, avant la Comédie de Clermont et la Coopérative de mai, le Sémaphore de Cébazat fait partie des premiers lieux d’expression scénique de l’agglomération. Construit et entièrement géré par la ville de Cébazat, ce lieu voit se croiser depuis 17 ans, artistes, associations, entrepreneurs, administrations… Un croisement des publics qui lui a permis de développer ses réseaux, de se faire connaître au fil des ans et qui explique sûrement son succès d’aujourd’hui. L’événement phare de sa saison culturelle se déroulera du 7 au 14 novembre : la 15e édition du festival Sémaphore en chanson. Une aventure humaine que l’équipe du Sémaphore souhaitent partager.


En 17 ans, Sémaphore a fidélisé un bon nombre de spectateurs avec plus de 2 000 abonnés et 18 000 spectateurs par an. Il est avec 35 spectacles et son festival international de chanson francophone, un des lieux les plus prisés de l’agglomération clermontoise. Outre la qualité des spectacles proposés, c’est avant tout la dimension humaine, l’accueil, l’esprit de convivialité, d’échange et de partage qui ont fait de ce lieu « The place to be ». « Chaque année, celles et ceux qui tentent l’expérience sont conquis et deviennent pour la plupart de nouveaux abonnés », explique Laëtitia Lasherme, chargée de communication.

Une reconnaissance des pairs au niveau international

Nationalement reconnu par la profession, le Sémaphore a impulsé la labellisation des Scènes Régionales d’Auvergne (avec Aurillac, Cournon d’Auvergne, Cusset, Lempdes, Riom et Yzeure), initié le réseau  Scènes Conventionnées Chanson et rejoint la Fédération des Festivals de Chanson Francophone, parmi lesquels les Francofolies de la Rochelle et celles de SPA en Belgique, de Granby au Québec ou de Pause-Guitare à Albi…

Du 7 au 14 novembre prochains, de nombreux directeurs de festivals ont d’ores et déjà confirmé leur venue à la 15e édition de Sémaphore en chanson, comme Alan Côté, directeur artistique du festival en chanson de Petite Vallée au Québec, Nic Weisz, directeur du festival « Chants, sons sur scène » à Bucarest accompagné de Christophe Pomez, attaché culturel de l’Institut français de Roumanie ou encore Alain Navarro d’Albi.

Enrichir les relations professionnelles, l’esprit d’équipe et la confiance des collaborateurs

« De nombreux dirigeants ont bien compris qu’organiser des soirées ou événements à thème pour leur clientèle, leurs partenaires ou même leurs équipes, était un bon moyen de développer des liens forts et durables entre les différents acteurs de l’entreprise. » constate Laëtitia Lasherme. C’est pourquoi le Sémaphore souhaite encourager artisans, PME et tout organisme désireux d’investir dans la convivialité et la dimension humaine, à venir partager une soirée à l’occasion du festival Sémaphore en chanson.

Le concept d’une soirée du festival

Sémaphore en chanson est un festival de découvertes présentant le meilleur de la scène française actuelle. C’est au moins trois artistes à découvrir par soir : un à 18h sous chapiteau, deux à 20h30 dans l’amphithéâtre. Entre les deux, la possibilité de se restaurer à « La Table de Jeff » qui propose différentes formules (plat ou menu du jour, cocktails dinatoires…), de boire un verre au Petit Bédat, le bar géré par l’association C’Ma Chanson, d’assister à des rencontres avec les artistes, de visiter la salle, les coulisses… « Tout cela est possible si nous l’organisons en amont ».

Au programme cette année : Charlélie Couture, Arthur H, Nevché et Dimoné, qui viennent chacun de sortir un nouvel album, mais aussi Oldelaf, Pigalle, Des Fourmis dans les mains (coup de cœur du festival 2013) et « Le P’tit Monde de Renaud » par la Troupe du Phénix qui reprend les plus belles chansons de Renaud dans un spectacle drôle, tendre, décalé et truculent.  Au total plus de 35 artistes à découvrir dans une ambiance chaleureuse voire intimiste !

Bon à savoir

Le Sémaphore élargit cette proposition tout au long de l’année sur la saison culturelle. « Entre théâtre, cirque, danse, concerts, le panel des spectacles programmés est si éclectique que chacun peut y trouver son bonheur. L’équipe du Sémaphore vous apporte conseils et vous accompagnera dans l’organisation de votre soirée. »

Au-delà de sa vocation culturelle, le Sémaphore accueille congrès, conférences, expositions et autres salons et met à disposition ses équipements performants : amphithéâtre, salle de restauration, salles de réunion, sonorisation, éclairage, vidéoprojection… « C’est un outil fabuleux. On peut tout imaginer. Son amphithéâtre peut accueillir de 314 à 552 personnes, s’enlever pour laisser place à une salle de 800 m². Le hall est spacieux et chaleureux… Et puis, c’est facile à trouver et pour se garer. » Pour louer la salle, il suffit de contacter Laëtitia Lasherme.

 

 

Découvrez le teaser : https://www.youtube.com/watch?v=CMrtVnAGEm0festival_semaphoreenchanson_2014

Découvrez le programme du Festival :[document file=”http://www2.lejournaldeleco.fr/wp-content/uploads/2014/10/festival_semaphoreenchanson_2014.pdf” width=”570″ height=”400″]

logo semaphore Logo ville cebazat



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !