webleads-tracker

Numérique, Informatique & Télécom

Simulation numérique : un avantage concurrentiel par l’Usine Numérique Régionale (UNR)

Simulation numérique : un avantage concurrentiel par l’Usine Numérique Régionale (UNR)

Porté par l’Espace Numérique Entreprises, soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes, la métropole de Lyon et l’Europe, Usine Numérique Régionale (UNR) est un programme d’accompagnement d’entreprises dans la mise en œuvre des technologies et procédés qui bâtissent l’usine numérique.
Dans le cadre du cycle de formation ciblée « Industrie du futur » labellisé par le Pôle Mont-Blanc Industries, UNR sera détaillé le 16 mars 2017, de 12h à 14h, lors d’un évènement destiné aux industriels. Ce deuxième atelier sera animé par Thésame et l’Espace Numérique Entreprises.


Deux types d’accompagnement pour bâtir l’usine numérique

Avec comme objectif de permettre aux industriels d’évaluer des logiciels métiers et des procédés avant d’investir, le programme UNR propose un accompagnement sur-mesure de deux types :

Transfert technologique

Ce transfert se concrétise par :

  • La montée en compétence sur des logiciels métiers de CAO, simulation / calcul numérique, FAO, chiffrage, etc. Les coûts de formation de deux collaborateurs maximum à l’utilisation des logiciels, est prise en charge par l’ENE
  • L’utilisation gratuite des logiciels sur projet réel pendant une phase d’expérimentation in situ de plusieurs mois (jusqu’à 6 mois selon les logiciels)

Réalisation d’un proof of concept

L’ENE mobilise les expertises et les moyens techniques de ses partenaires pour réaliser un démonstrateur s’appuyant sur des procédés de fabrication et/ou des technologies innovantes non maîtrisées par l’entreprise :

  • Prototypage rapide multi-procédés
  • Fabrication additive
  • Réalité virtuelle / augmentée
  • Numérisation / scan / reconstruction 3D
  • Mesure et contrôle tridimensionnel
  • Portail e-services et configurateur

Le financement de ce proof of concept est pris en charge à 100%, pour un montant maximum de 10 000€.

En 2016, 90% des entreprises ont investi dans une solution à l’issue de l’expérimentation.

Coup de projecteur sur la simulation numérique

Que ce soit pour modéliser des ensembles complets, dimensionner des composants, optimiser un procédé ou la mise ne forme d’un matériau, la simulation numérique couvre un large champ d’applications, ayant un dénominateur commun : « faire bon du premier coup ».

Pour atteindre cet objectif, la simulation numérique s’appuie sur trois leviers :

  • Comprendre des phénomènes physiques appliqués à une pièce ou un procédé de fabrication
  • Prédire la performance d’un produit ou d’un procédé avant de construire un prototype physique
  • Optimiser une conception à partir de scénarios multiples que l’humain n’est pas en capacité de réaliser seul



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !