webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Soirée blanche et ‘murder party’ pour les journalistes et communicants auvergnats.

Soirée blanche et ‘murder party’ pour les journalistes et communicants auvergnats.

35°… les communicants auvergnats du club 2CIA et les journalistes du Club de la presse s’étaient donné rendez-vous ce mercredi 5 juillet au Novotel de Clermont-Ferrand pour une soirée blanche pigmentée d’une ‘murder party’.


Constitué en association, le Club communication Auvergne, 2CIA, est né en 1983 de la volonté de quelques responsables de communication de la région de valoriser leurs métiers, relativement neufs à l’époque, notamment en favorisant le partage d’expériences et la mise en lumière des meilleures actions et stratégies.

D’abord réservé aux seuls responsables de communication des collectivités, le club a ensuite accueilli des communicants d’entreprises et par la suite les agences et prestataires. Il se caractérise donc aujourd’hui par la diversité des métiers qui le composent. Ainsi, les directeurs, directrices, chargé(e)s de communication du privé comme du public, les enseignants des filières de formation comm’ de la région, les responsables ou chefs de projet des agences de communication, tous les prestataires de communication de l’imprimerie au web en passant par l’événementiel ou la vidéo font et peuvent faire partie du club.

C’est Sabrina Gasser, responsable de la communication de l’Inra qui préside aujourd’hui le réseau des communicants d’Auvergne.

Fondé en 1988, le Club de La Presse Auvergne est une association qui a plus de 25 ans ! Il rassemble des journalistes et des communicants. Aujourd’hui, le Club c’est 305 adhérents : 62 journalistes, 28 collaborateurs de presse, 193 membres associés et 22 membres d’honneur. Le Club de La Presse Auvergne est présidé par Sonia Reyne.

Echanges, convivialité et Cluedo géant

Mercredi 5 juillet, communicants et journalistes s’étaient donné rendez-vous au Novotel de Clermont-Ferrand en tout début de soirée afin de partager un temps d’échanges et de convivialité autour d’un jeu d’enquête social dont le but est de découvrir le coupable parmi les convives. Une sorte Cluedo géant, une ‘murder party’ organisée par Catherine Aubineau.

19657035_10154429484106307_7194389073316950704_n
IMG_2418
IMG_2419
IMG_2426
IMG_2431
IMG_2435

Les vainqueurs de cette belle soirée sont :

    • Jonathan Verrier, dans le rôle d’Oliver Overton, journaliste chez radio Coquelicot, gagne les prix d’enquêteur modèle et de meilleur acteur.
    • Lola Chassonnerie, dans le rôle de Mary Monroe, chef de projet chez Phoebus communication, gagne les prix d’enquêtrice modèle et de meilleure actrice.
    • Marie Galvaing dans le rôle de Katy Cooks, chef de projet chez Phoebus communication gagne le prix d’enquêtrice modèle
    • Mickael Micucci dans le rôle de Clyde Curtis, responsable marketing et communication à l’Adrec formation gagne le prix de meilleur négociateur

Frédéric Coureau
Directeur des publications

“>



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !