webleads-tracker

Services aux entreprises

Solucar : les bénéfices du véhicule connecté pour réduire le coût global de son parc automobile

Solucar : les bénéfices du véhicule connecté pour réduire le coût global de son parc automobile

Solucar, start-up basée à Chaponnay, crée le premier concept de Facility Management dédié au monde des véhicules d’entreprises


Nouveau service aux entreprises initié par la rencontre de deux professionnels de la vente de véhicule en BtoB, Solucar est née de la complexité d’une bonne gestion d’un parc automobile. La société propose ainsi une optimisation de l’utilisation du véhicule connecté.

Wilfried Vernhes, Directeur commercial, nous explique : « Nous avons deux activités principales. D’abord, nous sommes les pionniers du courtage automobile et nous développons une vraie solution de Facility Management pour les entreprises. Nous négocions à la fois avec les constructeurs automobiles, mais également avec les financeurs, dans le but de trouver la meilleure offre automobile, adaptée au contexte de chaque entreprise.»

« Nous proposons également la co-gestion des parcs automobiles, pour laquelle notre atout est l’apport d’expertise et d’outils. » Solucar a ainsi développé une approche à 360° de la gestion d’un parc auto, avec notamment la création du label « Eco-flotte 360.»

L’entreprise rhodanienne travaille pour cela avec 3 différents partenaires qui lui permettent de répondre à de nombreux besoins identifiés, en créant une offre sur-mesure.

« Nous travaillons avec Mapping control, spécialiste de la télématique embarquée. Il s’agit de boîtiers connectés installés dans les voitures qui vont remonter l’information à une plateforme de données. » Ces données peuvent concerner le kilométrage de la voiture, des alertes révisions ou contrôle technique. Elles permettent la géolocalisation, qui va faciliter l’organisation du temps de travail des entreprises, en optimisant les tournées ou encore les interventions d’urgence. Elles peuvent également intervenir sur la fiscalité de l’entreprise en permettant de chiffrer au réel l’avantage en nature que procure le véhicule de fonction.»

Un second partenariat a été établi avec Actua Formation, leader de la prévention des risques routiers. « Le véhicule connecté va nous laisser accéder à des données sur les remontées d’accélération ou de freinage par exemple et nous permettre ainsi de suivre le comportement des conducteurs, dans l’objectif de faire diminuer l’entretien des véhicules et la consommation de carburant. »

Le troisième partenaire de Solucar est April Assurances qui utilise le véhicule connecté pour mesurer la sinistralité des véhicules et ainsi étudier les primes d’assurance en fonction des données auxquels il a accès.

« Nous avons mis en lien et concentré tous les services habituellement proposés aux entreprises, pour devenir leur interlocuteur privilégié sur leur parc automobile. L’utilisation pour cela du véhicule connecté est une démarche innovante dans l’approche globale et adaptée que nous proposons. »

Solucar a organisé le 11 juin 2015 le 1er salon dédié aux bénéfices du véhicule connecté pour réduire le coût global de son parc automobile. Pour l’occasion, l’entreprise a fait appel à une quinzaine de constructeurs renommés et spécialisés dans les véhicules électriques et hybrides, qui ont répondu présents à l’appel. Un atelier-débat a eu lieu, dans lequel chaque intervenant de leurs principaux partenaires a pu préciser l’intérêt de l’utilisation du véhicule connecté pour une meilleure gestion du parc automobile. La conférence s’est terminée sur le témoignage de deux clients de l’entreprise : la société Cup Services et la société Inéo-Gdf Suez.

Avec 70 entreprises présentes, ce premier salon démontre l’intérêt de ces dernières pour ces nouveaux usages. Solucar gère depuis un an plus de 1000 véhicules, à travers toute la France.

Lorsqu’il est évoqué l’avenir de l’entreprise Solucar, qui s’inscrit pleinement dans un sujet d’actualité majeur, Wilfrid Vernhes ajoute : « Nous sommes une start-up nouvellement créée et notre équipe compte 5 à 7 personnes. Notre objectif de croissance est de développer des agences régionales à travers l’Hexagone, afin de conserver la proximité avec nos clients. »



Un article de Pauline Cornu

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !