webleads-tracker

Société

Sport | Coupe du Monde du Saut à ski les 6 et 7 août

Sport | Coupe du Monde du Saut à ski les 6 et 7 août
Crédit photo : Courchevel Tourisme

Le rendez-vous incontournable de l’été est de retour les 6 et 7 août prochain à Courchevel, pour la 30ème édition. Plus qu’une compétition, la Coupe du Monde d’été de saut à ski est devenue une véritable institution depuis sa création en 1991, où les plus grands champions se sont imposés.


Parmi eux, Adam Malysz, Simon Ammann ont fait leurs preuves, ou encore l’actuel champion olympique Kamil Stoch, le détenteur du record du tremplin avec un saut à 137 m. Chez les femmes c’est la prodige japonaise Sara Takanashi qui s’est déjà illustrée à plusieurs reprises sur les tremplins olympiques de Courchevel avec 4 victoires à son palmarès.

Cet événement international unique en France rassemble chaque année un public nombreux qui vient admirer l’élite mondiale de la discipline et les as de la voltige aérienne dans le ciel de Courchevel.

Cet été petits et grands pourront s’émerveiller devant les numéros de l’équipe de Voltige de l’Armée de l’Air et de l’Espace, mais aussi découvrir le F86/E Sabre US Air Force, icône de la guerre en Corée, avion à réaction, unique exemplaire basé en Europe actuellement.

Pour ceux qui veulent aller encore « plus haut », en complément de la Coupe du Monde de saut à ski, des baptêmes en avion avec la compagnie Alpine Airlines et des baptêmes d’avion de voltige avec Adrénaline Flight seront possibles le dimanche 8 août sur l’altiport de Courchevel.

Le samedi 7 août avant la finale, la station va célébrer le globe de cristal remporté par Alexis Pinturault en mars dernier, l’occasion pour le public de pouvoir rendre hommage au skieur de Courchevel mais aussi aux jeunes retraitées du saut à ski féminin : Léa Lemare et Lucile Morat.

Pour faciliter l’accès à l’enceinte des tremplins olympiques, 10 points d’entrées seront répartis sur l’ensemble du site pour fluidifier l’arrivée des spectateurs. Le certificat de vaccination complet ou un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h seront nécessaires pour assister à l’évènement.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !