webleads-tracker

Société

Sport | Réouverture du stade Philippe Marcombes

Sport | Réouverture du stade Philippe Marcombes
Photo / service communication Ville de Clermont-Ferrand

Suite à trois ans de travaux, le parc urbain et sportif Philippe Marcombes a été officiellement inauguré le vendredi 9 juillet en présence notamment du Maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, de sa première adjointe chargée des sports, Christine Dulac-Rougerie, du Préfet du Puy-de-Dôme, Philippe Chopin, et du nouveau Président du Conseil Départemental, Lionel Chauvin.


Après la Comédie de Clermont – Scène Nationale et le lancement de la construction de la bibliothèque métropolitaine de l’Hôtel-Dieu, le réaménagement du Stade Philippe Marcombes contribue à renforcer l’attractivité de la métropole clermontoise.

A proximité immédiate du centre-ville, ce nouveau parc urbain et sportif se veut un marqueur fort du dynamisme et de la qualité du vivre-ensemble à Clermont-Ferrand. La réouverture du stade symbolise aussi un nouvel événement sportif pour la ville qui en compte déjà un certain nombre cette année.

« C’est peu dire que Clermont-Ferrand est une ville d’excellence en matière sportive. Cette année 2021 nous le confirme avec la montée historique du Clermont Foot 63 en Ligue 1. Un exploit qui restera à jamais gravé dans les annales de la ville. Aujourd’hui, nous faisons partie des cinq métropoles françaises (avec Paris, Montpellier, Bordeaux et Lyon) à avoir un club de foot et un club de rugby parmi l’élite. Nous pouvons en être fiers ! Je réitère également mes félicitations aux joueuses de l’ASM Romagnat, championnes de France de Rugby pour la troisième fois de leur histoire. » s’est réjoui Olivier Bianchi. 

En plus de permettre la pratique de nombreuses disciplines dans des conditions de confort optimales, ce parc de 6,7 hectares se veut un poumon vert au sein de la métropole clermontoise. Lors du lancement de la rénovation, l’équipe municipale avait pris un engagement : celui de renforcer la présence de la nature en ville afin de répondre aux attentes des habitants en matière de végétalisation.

Ce parc urbain et sportif a été pensé comme un lieu de vie, de rencontres, de partages et d’échanges ouvert à tous les habitants, comme il le fût pendant des années. Il devrait l’être encore davantage grâce à une réhabilitation à la fois respectueuse de l’histoire des lieux et tournée vers l’avenir. Ce projet se veut « au service du vivre-ensemble qui prend tout son sens après la crise sanitaire que nous venons de traverser » souligne Olivier Bianchi. 

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !