webleads-tracker

Société

Sports d’hiver | Les montagnes vous mettent au défi

Sports d’hiver | Les montagnes vous mettent au défi

L’hiver est la saison rêvée pour découvrir les montagnes de nos territoires. Ces dernières regorgent d’activités, du ski en passant par les chiens de traineaux ou la balade, il est certain que la montagne ne laissera personne indifférent. Alors chaussez vos skis et venez à la montagne ! 


Quel sport est fait pour vous ?

En hiver, la destination préférée des Français reste la montagne pour la pratique des sports d’hiver. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est une région sauvage qui possède de nombreuses pistes pour skier pour tous les niveaux. Première Région de France pour les sports de montagne d’hiver, vous serez surpris par toutes les activités proposées.

L’Auvergne notamment propose un large choix d’activité pour tous les goûts. Venez en profiter pour faire des raquettes et admirer les paysages. Accro à la vitesse ? prenez vos skis et aller parcourir les pistes ! Envie d’une balade inoubliable ? partez à bord d’un traineau tiré par des chiens. Vous voulez vivre comme un trappeur ? Vous pouvez louer un refuge en bois près du lac du Guéry ou encore construire un igloo en famille. Vous avez mille et unes activités pour passer des moments inoubliables en famille ou entre amis.

Une région de montagnes

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est la région de montagnes française par excellence avec 138 stations de ski. Ces dernières rapportent près de 2 milliards d’euros de retombées économiques pour le territoire.

Véritable moteur pour l’économie, les montagnes bénéficient du Plan Montagne II qui œuvre pour aider les professionnels du tourisme, en particulier des stations de ski. Celles-ci reviennent en effet sur le devant de la scène cet hiver après 2 années rudes en raison des restrictions liées à la pandémie de COVID 19. Cependant, après une année sans remontées mécaniques, les touristes sont prêts cette année à profiter de leur hiver pour défier la montagne.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !