webleads-tracker

Auvergne

Temps fort sur les journées européennes des métiers d’art à Thiers en avril 2016

Temps fort sur les journées européennes des métiers d’art à Thiers en avril 2016

Portées par le Ministère de la Culture et l’Institut National des métiers d’art, les journées européennes des métiers d’art auront lieu les 1er, 2 et 3 avril prochains dans toute la France. La ville de Thiers se positionne pour en faire un temps fort de son agenda et de la vie régionale. Julien Goubely, chargé de développement économique de la ville, trace les perspectives de cet événement pour le journal de l’éco.


Depuis plusieurs années, des initiatives individuelles, le plus souvent liées à la coutellerie, fleurissaient à Thiers pour les journées européennes des métiers d’art : portes ouvertes de couteliers, animations au musée de la coutellerie. « En 2016, l’idée est de proposer un temps fort qui dépasse largement l’univers de la coutellerie. Nous voulons fédérer une manifestation collective et festive autour des métiers d’art sur l’est du département, un peu à l’image de celle portée par la chambre de métiers à Cébazat depuis 4 ans. »

Découvrir des œuvres et des savoir-faire originaux

Les journées européennes auront lieu les 1er, 2 et 3 avril prochains dans deux lieux emblématiques de la ville : l’usine du May et l’Orangerie, qui abrite le centre d’initiation et de sensibilisation à l’environnement. Les participants présenteront au public des expositions, animations et des démonstrations sur le thème « Gestes de Demain ».

« Alors que nous avons à peine commencé à communiquer sur le sujet, nous avons déjà une quinzaine d’inscrits d’Auvergne et de Rhône-Alpes. Les métiers représentés couvrent une belle diversité : sculpture sur bois, costume, enluminure, industrie d’art, photographie… Notre volonté est d’arriver à 30 ou 40 exposants pour cette première édition. Les inscriptions sont ouvertes jusque début 2016 et nous invitons les artisans intéressés à nous contacter en cliquant sur ce lien. »

Thiers souhaite créer un pôle métier d’arts en centre ville

La démarche de la ville s’inscrit dans le cadre plus large de son développement commercial et urbain, puisqu’elle aimerait susciter l’installation d’artisans de la région qui exercent pour l’instant dans des lieux excentrés ou tout simplement à domicile. « Nous mettons à profit un important programme de renouvellement urbain pour prévoir une action forte de restructuration de rez-de-chaussée commerciaux. Nous avons très clairement la volonté de positionner Thiers sur le créneau des métiers d’art. Notre objectif est donc de proposer des cellules commerciales en priorité à des artistes ou artisans de ce secteur. Participer aux journées des métiers d’art nous permet de faire connaître notre démarche : les artisans pourront découvrir Thiers le temps d’un week-end, voire plus s’ils envisagent de s’installer chez nous. »

Un accompagnement pour ces activités à l’équilibre économique parfois fragile

La ville de Thiers proposera à ces professionnels une aide au développement de leur activité, avec en premier lieu une offre de cellule commerciale à loyer abordable. « Nous avons également un partenariat avec la coopérative d’activités Appuy Créateurs, qui dédiera une personne à l’accompagnement des artisans d’art qui s’installeront dans la ville. Celui-ci se fera à deux niveaux. D’une part la coopérative sera là pour guider l’entreprise sur un plan individuel, avec toute la partie administrative et comptabilité. D’autre part, l’idée est de créer une dynamique collective et de l’événementiel qui contribuera à la visibilité des artisans créateurs. »

Les journées européennes seront réservées aux scolaires le vendredi 1er avril et ouvertes au public le week-end. Des animations et temps forts de présentation de la ville ponctueront le week-end pour les artistes et artisans présents.



Un article de Fabrice Fery

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !