webleads-tracker

Actu

Tour de France à vélo : le récit d’une fratrie puydômoise

Tour de France à vélo : le récit d’une fratrie puydômoise
Caroline Segoni, auteure de “Notre Tour à 7 roues”

Co-fondatrice de l’agence de communication Les Petites Ficelles, Caroline Segoni s’est offert une parenthèse de vie de 8 mois, en famille et… en vélo ! Aujourd’hui, cette aventure aussi humaine que sportive se partage dans un carnet de voyage de 154 pages, publié en auto-édition. Un périple de 8 000 km à sillonner les pistes cyclables de France qui lui a insufflé l’envie de se remettre en selle.


C’est l’histoire de Caroline, Cédric, Manon (5 ans) et Hugo (2 ans). Deux ans après leur retour en terre auvergnate, la fratrie édite son livre “Notre tour a 7 roues“, paru en auto-édition à 500 exemplaires. Un récit, “sans langue de bois“, de 8 mois passés en famille, à avaler les kilomètres sur les routes de France.

Tout est parti d’un retour de vacances, en 2015. Après un été passé en famille, Caroline et Cédric reprennent leur quotidien, nostalgiques, se rappelant le sentiment de liberté de rouler là où le vent les mène, à vélo. L’envie de vivre une grande aventure, vissée au corps, ils se lancent dans la préparation de leur road trip. “J’ai cédé mon agence de communication Les Petites Ficelles pour me consacrer pleinement au projet.”, confie Caroline. Certains le comparent à un coup de tête. Pour eux, un projet mûrement réfléchi.

Loin d’avoir voulu tout plaquer sans prendre le temps de la réflexion, nous avons passé 8 mois à organiser les 8 mois de notre tour de France. Nous avons travaillé tel un chef de projet avec des rétroplannings en considérant les volets personnels et professionnels pour s’organiser dans la phase de préparatifs tout en continuant de vivre entre travail et école, préparer le départ mais aussi le retour.

Vie nomade et parents à temps plein

Lorsque l’on demande à Caroline de dresser le bilan de ce tour de France : “En vivant 24h/24 tous les 4 alors que, dans notre vie habituelle, chacun vaque à ses occupations entre travail, école, crèche, activités personnelles… Nous avons appris à mieux nous connaître et profiter des enfants à 200%. Nous espérions, avant le premier coup de pédale, transmettre les bonnes valeurs à nos loustics : respect des autres, ouverture au monde… Objectif atteint nous semble t-il !

Le plus sportif n’est pas le fait de pédaler quotidiennement mais d’être parents voyageurs.”

L’aventure puis l’écriture

De retour à la maison, écrire un livre n’était pas une évidence. Mais au fil des semaines et des encouragements de leur entourage, l’idée a finalement fait son chemin. Communicante, Caroline se jette à l’eau et commence à coucher sur le papier son histoire, ses souvenirs. “Nous avons commencé à trier les 22 000 photos. Manon a sélectionné des dessins dans ses carnets et, de mon côté,  j’ai commencé à écrire en février 2017, à chaud.“, se souvient-elle.

Nous n’avions pas imaginé publier un carnet de voyage. Nous avions tenu, pendant le périple, un carnet de route sur notre blog grainesdebaroudeurs.com et partagé quotidiennement sur les réseaux sociaux.”

Une auto-édition made in France

Le travail d’écriture se terminant, Caroline opte pour une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule afin “d’ajuster le tirage et quantifier le nombre d’exemplaires à imprimer“, explique t-elle avant de poursuivre : “Cette opération nous a permis de recueillir les pré-ventes et ainsi financer la mise en page du livre et l’impression. Préparer le livre a été l’occasion de se replonger dans la photothèque mais aussi dans les carnets de bord tenus au fil des étapes, de se remémorer des anecdotes, revivre des visites et rencontres. Le plus frustrant est de devoir choisir parmi tous ces souvenirs bien sûr ! […] La recherche d’un imprimeur français a été aussi plaisante et nous sommes fiers de pouvoir partager cette production 100% française.”

Nous partageons sans langue de bois la magie du voyage et des milliers de rencontres, source d’épanouissement mais aussi les moments de fatigue, inévitables. […] Le virus du voyage est assez présent au sein de notre tribu et nous continuons dès que possible à découvrir de nouveaux horizons, en espérant pouvoir mener un autre périple dans quelques années bien sur !

 

Catty Boirie

 

Découvrir le clip de présentation

Commander le livre “Notre tour à 7 roues”

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !