webleads-tracker

BTP, construction, immobilier

Tour d’horizon du marché immobilier en Auvergne

Tour d’horizon du marché immobilier en Auvergne

Découvrez les grandes tendances du marché de l’immobilier en Auvergne.
Par Lionel Peynet, Président de la Région FNAIM Auvergne.


Reprise des transactions

Depuis un peu plus de trois mois, on constate que l’activité de la transaction repart en Auvergne : le marché est plus vigoureux, notamment dans l’immobilier existant au détriment du neuf. Les acquéreurs reviennent dans les agences et les visites sont plus nombreuses. Les acquéreurs restent néanmoins exigeants sur le rapport qualité/prix des biens et ils négocient systématiquement.
Les vendeurs, dont les biens sont surévalués, sont donc obligés de revenir à la raison s’ils veulent vendre dans un délai raisonnable.
Les biens les plus recherchés restent les maisons de 5/6 pièces avec jardin. Si elles sont au prix du marché et correspondent aux standards de qualité recherchés, elles sont alors vendues, en moyenne, sous trois mois, versus près de six mois en 2014.

Les seniors reviennent en centre-ville

Sur des villes comme Clermont-Ferrand ou Riom, on note une augmentation de la demande sur les appartements de type 4 et 5 pièces, de la part des seniors qui cherchent à se rapprocher de l’hyper centre pour bénéficier des services et commodités du centre-ville. Côté prix, après un cycle baissier, le marché est en phase de stabilisation, et ce sur tous les types de biens.

Zoom sur le marché locatif

En termes d’activité, il n’y a pas d’évolution notable entre 2014 et 2015. Si les professionnels de la région Auvergne constatent un certain tassement du marché de la location, l’encadrement des honoraires n’a en revanche pas d’impact sur le chiffre d’affaires, les honoraires pratiqués étant déjà inférieurs aux plafonds fixés.

Baisse des prix à la relocation

Après une forte baisse de l’ordre -10% à -15% en 2014, les prix tendent vers la stabilisation au 1er semestre 2015.
A la relocation, tous types de surfaces confondus, les biens qui ne sont pas au prix du marché ou qui présentent des défauts, même mineurs, subissent une décote pour pouvoir être loués. Les prix constatés actuellement correspondent aux valeurs de 2008. Il existe néanmoins de fortes disparités selon les types de biens : si les maisons trustent la demande, les appartements de type studio peinent à trouver preneur.

La loi ALUR et les propriétaires bailleurs

Force est de constater que le marché de l’investissement locatif s’est asséché au 1er semestre 2015. Parallèlement, la loi ALUR génère des craintes chez les propriétaires bailleurs qui sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur la possibilité de retirer leur bien de la location pour le mettre en vente.

A propos de la FNAIM :

La Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) est l’organisation syndicale des professionnels de l’immobilier en France. Ses adhérents exercent tous les métiers de la transaction, de la gestion, de la location, de l’expertise, du diagnostic, etc. Créée en 1946, elle est présente sur l’ensemble du territoire par son maillage de Chambres départementales et régionales.
La FNAIM accompagne au quotidien ses adhérents dans l’exercice de leurs activités. Elle leur dispense les formations, initiales et continues, qui différencient les professionnels FNAIM par leurs compétences et la qualité de services offerts aux particuliers. Elle veille au respect, par chacun de ses membres, de son Code d’Ethique et de Déontologie, garant de la protection des droits du consommateur.
Par sa représentativité, sa connaissance des marchés immobiliers, ses compétences juridiques et techniques, la FNAIM est un interlocuteur reconnu par les Pouvoirs Publics pour l’élaboration des politiques et des législations relatives au logement. Les statistiques qu’elle établit à partir des données recueillies auprès de ses adhérents et qu’elle diffuse gratuitement permettent de suivre au plus près l’évolution des marchés du logement en France. A la fois référence et partenaire, la Fédération veut faire partager une vision positive, équilibrée et sociale de l’immobilier. La FNAIM fait partie du Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI).



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !