webleads-tracker

Actu

Tous ambassadeurs de la chaîne des Puys

Tous ambassadeurs de la chaîne des Puys

En juillet dernier, lors du 42 e Comité du patrimoine mondial, les 21 pays membres du Comité ont décidé d’inscrire à l’unanimité le Haut lieu tectonique Chaîne des Puys – faille de Limagne sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. « Tous ambassadeurs » est à présent la nouvelle étape proposée aux auvergnats pour porter plus haut et plus fort cette distinction qui est d’abord la fierté d’un territoire et de sa population.


Cet événement majeur pour le territoire d’Auvergne est le fruit d’un travail collectif porté durant onze ans par le Conseil départemental sous l’impulsion de son président Jean-Yves Gouttebel et du sénateur Eric Gold, vice-président délégué du Conseil départemental. Ce travail collectif a été soutenu bien au-delà des frontières du département du Puy-de-Dôme. Au total, plus de 55 000 soutiens : Puydômois, élus locaux et nationaux, acteurs économiques, culturels et touristiques, ou encore universitaires, sportifs et médias ont participé aux étapes décisives qui ont fait de cette aventure une réalité.

« Ce n’est que la première étape d’une démarche à construire ensemble et qui doit toujours être portée par ce formidable collectif qui nous a mené vers l’inscription », Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental de Puy-de-Dôme, à l’origine de la démarche d’inscription de la chaîne des Puys au patrimoine mondial de l’Unesco.

Là était la force du collectif… le dossier nécessaire à l’inscription n’a pas été construit et géré par un cabinet externe, mais bien par de nombreuses ressources humaines de ce territoire fières de leur patrimoine. La grande réussite de cette inscription au patrimoine mondial est d’avoir su fédérer des publics de divers horizons autour de la préservation de ce site géologique exceptionnel. Cette ambition partagée qui a été soulignée de nombreuses fois par les différentes instances internationales, constitue une force sur laquelle Jean-Yves Gouttebel et Eric Gold entendent bien s’appuyer pour la suite.

« Savoir faire d’une obligation de patience et des différents renvois de notre dossier… une force et un moteur de réussite », Eric Gold, Sénateur, Vice-président délégué à l’inscription de la chaîne des Puys au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cette formidable reconnaissance internationale n’est pas une fin en soi, ni une mise sous cloche. C’est au contraire une grande responsabilité confiée aux auvergnats pour le futur. Il convient de répondre minutieusement aux enjeux liés à une inscription au patrimoine mondial qui, désormais, fait figurer la chaîne des Puys aux côtés de sites prestigieux comme le Grand Canyon aux États-Unis ou les grands parcs du rift africain.

« Cette inscription a résonné comme l’une des plus belles nouvelles de 2018 sur notre territoire », Anne-Gaëlle Baudouin, préfète du Puy-de-Dôme.

Préserver – Fédérer – Rayonner
Afin d’incarner au mieux ce nouveau statut, le Conseil départemental a choisi deux axes de travail. L’un sera la préservation et la valorisation du site et de ses environnements directs et l’autre se fondera sur la poursuite de la dynamique collective à travers l’invitation à être « tous ambassadeurs ».

Les principes du 1 er axe : Préservation et valorisation du site dans sa qualité paysagère et sa richesse géologique. Renforcer la cohérence de l’action publique grâce à la mise en place d’équipes communes entre le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne et le Département. Répondre aux attendus de l’UICN (l’organisation qui accepte ou refuse le label UNESCO) dans la fermeture et le réaménagement qualitatif des carrières de pouzzolane ou de la Montagne de la Serre. Accentuer la qualité paysagère de la Chaîne des Puys en renforçant celle des villages alentours, en traitant les grandes friches (Fontaine du Berger, village vacance d’Aydat, site des Sources), en améliorant le secteur du transformateur d’Enval, en supprimant l’ancienne station-service (du rond-point du golf) ainsi que le zoo d’Orcines, en poursuivant les opérations des édifices et en confortant le pastoralisme qui entretient les paysages. Mettre en place une stratégie de gestion de la fréquentation en renforçant les sites majeurs tels que Vulcania, le Puy-de-Dôme, Lemptégy, Montlosier et Volvic ; et parallèlement en ouvrant de nouveaux sites de randonnées tels que la faille de Limagne, le puy de Chaumont, le puy de Jumes et de la Coquille.

Les attentes du 2eme axe : Fédérer et conserver la dynamique citoyenne à travers son important soutien populaire, qui s’est maintes fois exprimé tout au long des onze années nécessaires dans la démarche de candidature de la Chaîne des Puys – faille de Limagne à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aussi, le Conseil départemental relance la démarche « Ambassadeurs de la Chaîne des Puys – faille de Limagne » afin de faire vivre collectivement cette reconnaissance, de protéger ce site géologique exceptionnel et de le promouvoir à l’international.

« Le Journal de l’Eco poursuit son attachement à cette démarche collective de soutien. Une grande soirée se prépare à l’initiative du JDE autour du thème « Label Unesco : levier de notre développement économique ». L’événement aura lieu mardi 12 mars prochain à 18h, à Polydôme, en présence notamment de Jean-Yves Gouttebel et Eric Gold ».

Tous ambassadeurs
Être ambassadeur, c’est afficher son soutien et sa fierté d’appartenir à ce territoire récemment inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, faire connaître ce site en France et à l’étranger, partager ses expériences, ses connaissances et ses bonnes pratiques sur le site. C’est agir pour sa préservation en participant de manière concrète à des actions collectives de terrain. C’est, aussi, être présent lors de moments plus festifs pour créer du lien et faire vivre tous ensemble cette reconnaissance internationale.

« Qui peut devenir ambassadeur ? Il s’agit d’une démarche ouverte à tous : Puydômois, visiteurs enchantés, expatriés, acteurs du territoire, entreprises, associations… tout le monde peut devenir ambassadeur ! Une seule condition : le faire de manière citoyenne et sans but lucratif ».

Dès le 20 février 2019, toute personne souhaitant devenir ambassadeur pourra adresser simplement un message en précisant brièvement son identité et quelles sont ses motivations : – par mail : ambassadeurs.cpfl@puy-de-dome.fr – via le formulaire en ligne sur le site www.chainedespuys-failledelimagne.com/onglet « Ambassadeurs ». À réception de cette demande et si cette dernière s’inscrit dans la philosophie de la démarche « Ambassadeurs », la personne aura accès au kit « Ambassadeurs » et s’engagera à respecter la « charte des ambassadeurs ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !