webleads-tracker

Société

Ouverture | Toutes les piscines de la Métropole sont ouvertes

Ouverture | Toutes les piscines de la Métropole sont ouvertes

Avec l’arrivée des beaux jours et depuis hier, l’accès aux cinq équipements nautiques de la Métropole ouvrent au public sans réservation. Dans le respect des mesures sanitaires ces piscines sont accessibles, dans la limite d’un nombre de personnes maximum, au tarif de 2 euros.


Le 4 juin dernier, afin de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, Clermont Auvergne Métropole annonçait la réouverture de ses équipements nautiques, sous certaines conditions dont la réservation en ligne de créneaux horaires pour venir nager.

Depuis hier, l’accès à ces équipements sera libre, dans la limite d’un nombre de personnes maximum, aux tarif et horaires d’été.

Afin de fluidifier les flux et d’offrir un espace adapté à chaque usager, une fréquentation maximale, plus faible que celle normalement en vigueur, sera appliquée :
• Stade nautique Pierre-de-Coubertin (Clermont-Ferrand) : 250 usagers maximum
• Centre aquatique les Hautes-Roches (Chamalières) : 250 usagers maximum
• Piscine Androsace (Cournon-d’Auvergne) : 100 usagers maximum
• Piscine Marcel-Boubat (Lempdes): 100 usagers maximum
• Piscine Jacques-Magnier (Clermont-Ferrand): 50 usagers maximum

Ces jauges pourront être révisées durant l’été si le contexte le nécessite (à la hausse ou à la baisse).
Les usagers seront invités à respecter les gestes barrières dont la distanciation physique. Une signalétique spécifique restera en place dans l’établissement.

Les locaux seront régulièrement désinfectés tout comme les zones de contact (poignées, bancs, rampes…). Du gel hydroalcoolique ainsi que des essuie-tout seront mis à disposition du public dans les espaces communs.
Aucun prêt de matériel ou de transat ne pourra être réalisé.

Tarif réduit et passage à l’heure d’été
Le retour à l’accès sans réservation aux piscines s’accompagne de la tarification réduite, proposée en période estivale jusqu’au 31 août. L’entrée à l’unité (valable le jour de l’achat) pourra être achetée au prix de 2€.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !