webleads-tracker

Industrie

Trophées Eurobois : le reflet d’une filière bois dynamique

Trophées Eurobois : le reflet d’une filière bois dynamique

A l’occasion du salon Eurobois 2018 qui se tient à Lyon du 6 au 9 février – le salon du bois, des techniques de transformation et de l’agencement, les Trophées Eurobois ont récompensé, ce mercredi 7 février, 5 produits et services innovants qui se sont distingués lors de cette édition par leur caractère nouveau et/ou innovant mais aussi par leurs apports en termes de performance par rapport aux autres produits du marché. L’aspect environnemental, le design, l’ergonomie ou encore l’apport en termes d’usage pour les professionnels ont aussi été des critères de sélection du jury.


5 produits/services innovants à l’honneur

12 produits et/ou services étaient en lice cette année pour remporter un Trophée Eurobois. 5 d’entre eux ont donc été distingués par un jury d’experts et récompensés mercredi 7 février 2018. Lors de cette cérémonie, Arnaud Godevin, directeur de l’École Supérieure du Bois, partenaire du concours avec l’AIESB, a remis les trophées, spécialement conçus et réalisés par les Compagnons du Devoir :

  • A2C avec le produit Robotmob – 01260 – Haut-Valromay –  Robotique polyvalente et évolutive pour la production d’ouvrages bois.
  • Alsafix avec le clou en bois Lignoloc – 67240 – Gries – Système de pointes en bois pour cloueur pneumatique.
  • Biesse avec Sophia – 69530 Brignais – Nouvelle plateforme IoT qui permet de simplifier et rationaliser son travail.
  • Rehau avec le Rauvisio Crystal Mirror – 57340 Morhange – Verre résistant aux bris et aux rayures, plus léger et facile à transformer.
  • SFS avec la Fixation Rodéo – 26000 Valence – Nouvelle gamme de fixation pour la pose de couvertures sèches sur charpente bois sans cavalier.

« Ce qui caractérise l’ensemble des industriels et fabricants présents aujourd’hui c’est leur passion, leur enthousiasme, leur volonté d’aller toujours plus loin et de faire toujours mieux. Sur chacun des segments de marchés de la filière bois, nous avons eu droit à des innovations exceptionnelles, ce qui démontre le dynamisme et l’attractivité de la filière. Les participants à ces Trophées ont montré leur volonté de proposer des produits et services novateurs et d’apporter de la différenciation pour leurs clients, en phase avec les mutations des marchés et les nouveaux enjeux de la filière comme la digitalisation, la numérisation et l’innovation. », Florence Mompo, directrice du salon Eurobois

Cette année, l’ensemble des produits ayant candidaté aux Trophées pouvaient être retrouvés sur le tout nouveau « Parcours Nouveautés » du salon Eurobois.

Un jury d’experts

Jacques Berlioz, directeur général du Bois International

André Charignon, gérant de la menuiserie Les ateliers Charignon, président du syndicat des menuisiers charpentiers agenceurs de la CAPEB 69. Organisateur du Challenge du bois

Vincent Charroin, président SAS Charroin Toitures, président de la Chambre Professionnelle « Charpente-Toiture » de BTP Rhône – FFB (Fédération Française du Bâtiment)

Nicolas Digaire, directeur du Pôle innovation pour la 2de transformation du bois – Les Compagnons du Devoir

Michel Faber, président de l’AIESB, Association des Ingénieurs de l’École Supérieure du Bois

Raphaël Housset, compagnon menuisier ébéniste – Les Compagnons du Devoir

Gilbert Storti, responsable service Patrimoine Environnement Métiers Matériaux – CAPEB Rhône-Alpes

Jean-François Tardy, vice-président de l’URA CMA

 

 

 « Nous ne nous intéressons pas uniquement à l’innovation dans le cadre des Trophées mais à l’innovation d’une manière générale. Il est fondamental que nos jeunes soient tournés vers les problématiques liées au développement des marchés, il n’y a pas de développement de la filière bois sans marchés. Il est extrêmement important que nos jeunes soient formés à comment détecter de nouveaux marchés, comment devenir compétitif, novateur. Et cela ne concerne pas seulement les étudiants mais l’ensemble des acteurs de la filière, l’innovation est un état d’esprit, une volonté de la part des entreprises de sortir de sa zone de confort afin d’avoir une approche beaucoup plus globale et pas seulement centrée sur le produit et le matériau bois ». Arnaud Godevin, président du jury des Trophées Eurobois et directeur de l’École Supérieure du Bois



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !