webleads-tracker

Commerce

Trouver chaussure à son pied, telle est l’expertise de sKara-b

Trouver chaussure à son pied, telle est l’expertise de sKara-b

Force est de constater que Karen Bachelet, 41 ans, a déjà une expérience solide dans le domaine de la chaussure. Son métier lui permet d’être en relation avec un grand nombre de marques locales, nationales et même internationales. Voici le portrait d’une entrepreneuse lyonnaise à la pointe de la mode.


Depuis l’âge de 21 ans, cette styliste dans l’âme s’est forgée son identité professionnelle depuis l’obtention du BTS « Matériaux souples, option stylisme chaussure » à Romans sur Isère. Sa carrière a pris un tournant majeur grâce à une opportunité d’embauche pour la marque Kickers, en tant que styliste chef produit, pendant 5 ans.
A 27 ans, Karen a souhaité se lancer un nouveau challenge. Après un an de démarchage pour tisser un réseau professionnel conséquent, elle devient officiellement créatrice à son compte en avril 2002. Dans une logique de créateur, elle développe sa première marque « Léontin », chausson de naissance en soi de cravate lyonnaise. Parallèlement, elle étend ses compétences vers une activité de stylisme en freelance qui prend de l’ampleur. De ce fait, son goût marqué pour la création l’emporte sur le côté purement commercial et chronophage de « Léontin ».

Aujourd’hui Karen se fait principalement connaitre sous le nom de « sKara-b », prestataire de service, SASU.
Sa spécialisation est centrée sur le stylisme de la chaussure en freelance, elle crée des collections pour différentes marques : hommes, femmes ou enfants. Son champ d’action est large : dessin design, choix de matière, personnalisation spécifiques (semelles), déplacements sur les sites de production afin d’apporter des éventuelles corrections sur les lignes prototypes. sKara-b se rend disponible pour chercher LA meilleure idée pour faire LA différence. De plus, la maîtrise de plusieurs langues (français, italien, anglais, portugais) lui permet de fidéliser sa clientèle.

La chaussure est un accessoire indispensable, elle complète une silhouette

sKara-b est en partenariat avec la marque Jacadi depuis 2002 mais encore Ikks junior et TBS… Son carnet d’adresse grandissant prouve son ambition à réaliser un travail de qualité pour satisfaire les marques, mais surtout les consommateurs de demain.
« J’essaie de rester dans l’ère du temps, le but est de se différencier des autres : matière spéciale, détail de coupe… »
La veille concurrentielle est importante afin d’analyser ce qui se fait sur le marché, dans le but de satisfaire une clientèle toujours plus exigeante.

Je ne suis pas une simple styliste exécutante

Les marques la sollicitent pour donner son avis sur les futurs catalogues et pour présenter la collection. Son rôle, orienté aussi marketing, lui permet d’expliquer le but de la création et la valeur ajoutée face aux concurrents.

En terme de développement, Karen souhaite avoir un profil supplémentaire, celui de chef de produit et directrice artistique. Son objectif premier étant de présenter des modèles innovants en déposant des brevets.
Sur le moyen terme, sKara-b a pour projet d’embaucher un assistant technique afin de l’épauler dans la finalisation de dessins, entre autres.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !