webleads-tracker

Dossier

La French Fab : un événement pour redorer l’image de l’industrie

La French Fab : un événement pour redorer l’image de l’industrie

Métiers pénibles, salaires bas, hiérarchie autoritaire… Le secteur industriel pâtit d’une mauvaise image notamment auprès des jeunes qui s’orientent vers d’autres filières. Aujourd’hui, l’industrie souffre d’une pénurie de talents, des talents dont les entreprises ont tant besoin pour se transformer, se réinventer grâce au numérique. Conscient de ce constat, la French Fab a décidé d’inviter le grand public à (re)découvrir la réalité du travail en usine du 22 au 25 novembre 2018 à Paris au Grand Palais afin de briser ces vieux clichés qui lui collent à la peau.


Industrie : opération séduction pour attirer les jeunes talents

Nous ne sommes plus au temps de Zola !“, lance Sylvie Guinard, présidente de Thimonnier et vice-présidente de la Fédération des Industries Mécaniques, présente au Congrès Entreprise du Futur, avant de poursuivre : “Dans l’imaginaire collectif, l’usine est synonyme de conflits, de pollution, de souffrance… Aujourd’hui, la réalité est toute autre !

Les métiers de l’industrie proposent en effet de meilleures conditions de travail, des perspectives d’évolution réelles, ainsi que des fonctions prestigieuses liées aux domaines de la robotique, des nouvelles technologies ou de l’ingénierie.

Un événement national pour montrer le “vrai visage” du monde industriel

Face aux défis stratégiques, technologiques et humains qu’impose cette “révolution digitale”, les entreprises industrielles doivent recruter des talents mais les stéréotypes ont la vie dure : les métiers séduisent peu les candidats.

Selon la note de conjoncture publiée par Bpi France, plus de 30 % des industriels éprouvent des difficultés à attirer des talents alors que plus de 47% des PME industrielles anticipent une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2018.

A travers son projet “Usine extra-ordinaire“, la French Fab souhaite redorer l’image de tout un secteur en installant une usine éphémère grandeur nature au Grand Palais du 22 au 25 novembre 2018 : “Grâce à ce programme, nous allons démontrer que l’Usine est un lien social dans les territoires, un lieu d’innovation, un lieu de réinsertion et montrer tous les enjeux de l’Usine du futur. “

 

Catty Boirie

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !