webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Un grand maître de la « Gestuologie » à la rencontre des dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde

Un grand maître de la « Gestuologie » à la rencontre des dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde

Le 10 janvier 2014, 20 dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde ont rencontré au Novotel du Brézet Axel Boucher, expert en « Gestuologie » depuis plus de 33 ans. Initié à la Maison Impériale au Japon, ce dernier a créé la société « Ligne de Force » spécialisée dans l’interprétation des signes. Son expertise trouve des débouchées aussi bien dans le management que dans des situations extrêmes telles que la détection de terroristes et fraudeurs dans les aéroports.


C’est en 1958, sur le Dojo de Tokyo, qu’Axel Boucher est initié aux techniques fondamentales des arts martiaux et à une forme d’entrainement rigoureusement codifiée par Risei Kano, fils du fondateur du judo Kodokan. Cet enseignement le mène en 1964 à un niveau d’expertise européen puis olympique à Tokyo avec une ceinture noire 6e Dan. Puis, en 1961, Axel Boucher commence l’étude de la théorie générale des signes et de leur articulation dans la pensée appelée l’étude sémiotique des gestes. Cet enseignement des mouvements du corps humain qu’il poursuit durant 17 ans le conduit à mettre au point une méthode de classification des gestes.

En 1966, sous la conduite du Maître Kawaishi, à Osaka, il complète cet enseignement par l’étude des lignes de forces du regard et leurs trajectoires optiques dans la dynamique corporelle ainsi que par l’interprétation des rétractations et dilatations des pupilles. C’est tout naturellement qu’Axel Boucher créé en 1981 un laboratoire d’observation comportementale, outil permettant d’enregistrer et de traiter, en les dissociant, les signaux gestuels et les signaux verbaux. Il y forme une unité de recherche appliquée composée de médecins gestuologues, de psychologues, de sociologues qui poursuivent ces travaux. Une équipe de techniciens ayant pour vocation de développer du matériel high-tech permettant de mesurer et de quantifier les paramètres issus de cette recherche est également mise en place.

Le 10 janvier 2014, Axel Boucher vient rencontrer 20 dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde au Novotel du Brézet. Il leur présente sa méthode qui repose sur l’analyse précise du cœur de l’être pour en faire une stratégie opérationnelle dans un biotope identifié. Pour Axel Boucher, tout dirigeant se doit de créer de la confiance et d’être authentique. Pour cela, il doit accepter, avec courage et humilité, de se connaître pour asseoir sa confiance en lui et répondre ainsi aux attentes de ses salariés qui sont fortes et exigeantes, surtout dans un contexte économique difficile et incertain.

Pour ce faire, Axel Boucher a filmé en extérieur la trace laissée par ces dirigeants en marchant puis s’est livré à un époustouflant travail de restitution de la trace de chacun en analysant de façon systémique et en quelques secondes pas moins de 140 paramètres regroupés en 5 paysages : l’ancrage, la sacralité, le rapport social, le mental et la capacité à s’exposer. Il en ressort que leur gestuelle est, de très loin, le vecteur principal de leur communication avec les autres en les aidant à prendre conscience de la manière dont les autres les perçoivent et connaître les messages qu’ils adressent inconsciemment à leur environnement.

Chacun a ainsi pris conscience que l’on n’échappe pas à sa propre histoire dont la trace en est indélébile et que le geste ne ment pas, même lorsqu’il est maquillé, travesti, calculé. Conformément à Nietzsche qui disait que le corps ne ment pas, plus on s’efforce de changer qui on est “au fond”, plus cet être est mis en lumière.


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !