webleads-tracker

Décideur

Un nouveau président régional pour la filière des métiers du bois

Un nouveau président régional pour la filière des métiers du bois

C’est Damien Dorne, dirigeant de l’entreprise « Dorne Menuiserie », président de la section menuiserie charpente en Drôme Ardèche et en outre passionné de rugby, qui a été élu à l’unanimité nouveau président de l’Union FFB des métiers du bois le 25 mai dernier.


Cette réunion régionale des métiers du bois (charpente et menuiserie) a été également l’occasion de rappeler que l’Union représente en France 7 800 entreprises actives dans de nombreux métiers du bois : menuiserie, charpente, agencement, construction bois… 70% d’entre elles possèdent moins de 10 salariés.

En matière de recherche et développement, l’Union travaille notamment sur les poussières de bois, l’Eurocode 5 (calcul des structures en bois), les essais feu, ou encore le Diplôme d’Etudes Professionnelles « fenêtre pin sylvestre et chêne ». Le suivi des NF DTU bois reste un point majeur et constant pour l’Union.

A l’ordre du jour en 2018, plus d’une douzaine de sujets seront évoqués, parmi lesquels la réglementation incendie IT 249, le BIM, la future réglementation E+C-, l’évolution de la nomenclature Qualibat, les primes et crédits d’impôt à la rénovation énergétique.

Portrait du nouveau président

Âgé de 40 ans, le nouveau président Damien Dorne dirige l’entreprise « Dorne menuiserie », qui compte actuellement une quarantaine de collaborateurs dans deux sites de production à Valence. Le premier est un site administratif et de production de menuiseries en bois et en bois/alu tandis que l’autre est un site de fabrication, d’agencement et de stockage de produits finis, point de départ des poseurs. Son entreprise rayonne en Drôme, Ardèche, au Sud de Lyon et dans le Nord de Grenoble. Après avoir occupé les fonctions de président du groupe jeunes de la FFB Auvergne Rhône Alpes, Damien Dorne poursuit donc ainsi son engagement syndical au niveau régional au service des entreprises et de la profession.

Maud Laurent



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !