webleads-tracker

Tourisme, restauration

Un printemps réussi et des professionnels du tourisme optimistes pour l’été

Un printemps réussi et des professionnels du tourisme optimistes pour l’été

En Auvergne, comme en Rhône‐Alpes, la bonne dynamique du printemps incite les professionnels du tourisme à la confiance sur le déroulement de la saison d’été qui s’annonce.


Les ponts, clés du succès du printemps

Calendrier favorable, météo ensoleillée et offres de qualité permettent aux professionnels de la région d’afficher un taux de satisfaction de 60% pour la période du printemps. Les gestionnaires de campings sont les plus satisfaits de la saison (69%) et les propriétaires de chambres d’hôtes les moins satisfaits (51%).

Les ponts d’avril et de mai représentent la période la plus satisfaisante du printemps pour 60% des professionnels et plus de 70% des campings et des chambres d’hôtes. L’impact économique des ponts est positif par rapport à 2014 (+3 points).

Le poids de la clientèle étrangère se renforce

La fréquentation touristique du printemps est stable voire en hausse pour plus de 3 prestataires sur 5.

Les étrangers sont plus présents en ce début de saison. Leur poids dans la fréquentation atteint 20% contre 16% au printemps 2014. Ce sont les campings (38%) et les chambres d’hôtes (24%) qui accueillent le plus de clientèles étrangères ce printemps.

L’Europe de proximité est le premier marché de l’Auvergne, Allemands et Britanniques en tête. Les marchés suisse, britannique et néerlandais progressent tandis que les marchés italien et espagnol reculent. Concernant les clientèles des marchés lointains, reçues par 30% des prestataires, on note une progression des Américains (USA).

La clientèle française vient majoritairement d’Ile‐de‐France, d’Auvergne et de Rhône‐Alpes, mais aussi de Bretagne, PACA et du Nord‐Pas‐de‐Calais. Rhônalpins et Bretons sont en progression.

La clientèle touristique impacte le tissu économique du territoire

La part de clientèle touristique chez les acteurs économiques hors tourisme (commerces de proximité, boulangeries, supérettes, services…) progresse par rapport au printemps 2014. Cette clientèle touristique dépense plus que la clientèle locale et surtout son panier moyen diminue moins que celui des locaux.

Les effets de la crise continuent de se faire sentir

Pour le printemps, les professionnels auvergnats notent que la clientèle réserve tardivement et davantage en direct par internet. Sur la « place de marché » régionale (Open System), la réservation des séjours du printemps 2015 s’est faite en moyenne 35 jours avant et 31% des produits ont été réservés en dernière minute.

Le climat économique pèse toujours. Le maître mot reste de se faire plaisir tout en maîtrisant son budget (moins longtemps et moins de dépenses).

Au niveau national, comme en Auvergne, on note que les touristes privilégient les séjours où l’on peut trouver des sites à visiter, des activités de sports et de loisirs… Le taux élevé de satisfaction des prestataires de loisirs et des sites de visites auvergnats le confirment (67%).

La saison d’été s’annonce positive

Pour le mois de juillet 2015, le taux de réservation est jugé bon par 55% des professionnels, particulièrement pour la clientèle française. D’après Ipsos / Europ Assistance, après trois années de baisse ou de stagnation, le taux de départ des Européens et des Français pour cet été est à nouveau en hausse. Les taux de réservation les plus satisfaisants sont annoncés par les campings et les hébergements locatifs. Les réservations des clientèles étrangères sont meilleures dans les chambres d’hôtes.

Au final, même s’il est difficile d’avoir une vision à long terme en raison des réservations de plus en plus tardives, le taux de confiance pour la saison d’été atteint 64%, (pas de question équivalente en 2014) campings, chambres d’hôtes et sites de visites en tête.

Tous les indicateurs disponibles à ce jour laissent donc présager une saison estivale en hausse.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !